LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Dbattons en toute libert, dans le respect de lautre, sur tous les sujets qui composent notre socit : politique, conomie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, sant, mode, sexualit, loisirs, sports, divertissements

Derniers sujets

» ACTUALIT SOCIT ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prt Entre Particulier Srieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prt Entre Particulier Srieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prt Entre Particulier Srieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prt Entre Particulier Srieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas lavenir aux ractionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La mtamatire et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du dlit de solidarit ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de lcole capitaliste lducation mancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le dsastre dun enseignement tir vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Ao - 19:49

» Jean Gadrey, conomiste : Il faut remettre la rduction du temps de travail au cur du dbat public
par bye Mar 8 Ao - 19:04

» Le chavo-madurisme nest rien moins quune dictature pure et simple
par bye Dim 6 Ao - 18:52

» Gel des postes et du budget de lducation nationale: non, cette cole ne nous convient pas!
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicape, je ne peux continuer enseigner dans mon acadmie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une ducation populaire fministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a crit aux ditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de lEducation nationale: au secours, Sarkozy revient!
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde tmoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La mtamatire et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-del des lections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilis leur plus puissante bombe non-nuclaire en Afghanistan, une premire
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» Pourquoi nous sommes en grve de la faim dans les prisons dIsral
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» Encul, ordure ! . Philippe Poutou insult par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Scurit sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour tablir un mcanisme indpendant de rexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots rsonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE LOTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqu de presse de SUD ducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Quest-ce qui ne va pas avec larabe lcole ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Librons l'oisivet !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Esprance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour lgalit des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Dsarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isols de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires rpondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Rduction des indemnits et contrles drastiques : Macron sattaque aux chmeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault Corbeil-Essonnes doit tre dbaptise !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle rvlation du Canard Enchain : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les trangers
par bye Mar 21 Fv - 12:02

» "Vous tes la candidate du nanti-systme", lance Charline Vanhoenacker Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fv - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fv - 20:26

» La tension monte dun cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fv - 20:23

» Vandana Shiva : Gandhi est plus pertinent quil ne la jamais t
par bye Lun 20 Fv - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnrables
par bye Mar 7 Fv - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes Paris
par bye Mar 7 Fv - 17:56

» Des incidents clatent Aulnay-sous-Bois aprs les soupons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fv - 18:23

» Le maire rejette l'tude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fv - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fv - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquitude la nouvelle politique amricaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fv - 18:14

» Huit hommes possdent autant que la moiti de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Dlinquants solidaires : Pour en finir avec le dlit de solidarit
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire porte de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte largie des lyces de lEducation Prioritaire, en grve le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de dsencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamns aujourdhui pour avoir compar Christiane Taubira un singe
par bye Sam 31 Dc - 10:17

» chapper au chaos
par bye Jeu 22 Dc - 17:53

» Le snateur Carle coupable de dtournement de fonds publics ? SUD ducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Dc - 15:06

» Maths : rsoudre un problme
par bye Lun 12 Dc - 13:25

» Journe Internationale des droits de l'Homme: une situation inquitante en Birmanie
par bye Dim 11 Dc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employs des tlcoms
par bye Sam 10 Dc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE LEMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Dc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise la SNCF
par bye Sam 10 Dc - 18:38

» Le gouvernement repousse lvacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Dc - 18:29

» Lgitime dfense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Dc - 19:29

» Cadeau de fin danne, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Dc - 13:59

» Violences policires, violences dEtat
par bye Mar 6 Dc - 13:54

» La mtamatire, les lites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Dc - 9:54

» Comment les stups ont enfum la justice
par bye Jeu 1 Dc - 12:26

» Quel oprateur
par bye Jeu 1 Dc - 12:24

» Fillon prsident ? Un coup de massue pour lcole
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» Pourquoi jai secouru des rfugis. Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mlenchon ne passera pas au second tour de la prsidentielle s'il ne se dcide pas parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laiss la carte qui est si dlirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de sant de la rvolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, pirat par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmires et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un systme d'accueil italien satur face au nombre toujours aussi important d'arrives
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le centre humanitaire de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants europens est menac par la pauvret
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil dtat dcrte lamnistie de 787 condamns
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la chasse aux sorcires lencontre des employ(e)s de lducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats franais qui contrlent les mdias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chmage, retraites et revenu universel : et si un cocktail tait la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amrique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an aprs les lections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    ne nous fichons pas du fichage!

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Lun 8 Dc - 18:33

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Jeu 29 Jan - 8:24

    Flashmail
    BODY, TABLE, TR, TD, P {margin:0;padding:0;}
    BODY {background:#FFFFFF;}

    La fdration LDH 93 a le plaisir de vous inviter venir discuter autour du
    thme :


    "Fichage, contrle social, vidosurveillance"


    avec Jean Claude VITRAN,

    responsable du groupe de travail LDH sur

    "Liberts et technologies de l'information et de la
    communication",


    le samedi 31 janvier 2009

    15h30

    la Bourse du Travail de St Denis,

    Mtro Porte de Paris.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Sam 7 Mar - 21:13

    en Angleterre, tous les mineurs de moins de 18 ans sont dsormais fichs






    En dpit des nombreuses critiques que le projet avait souleves, le
    fichier national des lves anglais est maintenant en place : les
    donnes personnelles nom, prnom, date de naissance, cole, mdecin traitant et autres renseignements concernant leurs familles de onze millions de jeunes sont enregistres dans une base de donnes accessible prs de 400 000 personnes. Les changes dinformations entre les services gouvernement, municipalits, services sociaux et diverses associations de protection contre les maltraitances seront ainsi facilits. Mais le principe mme dun tel fichier continue tre vivement contest : est-il ncessaire et raisonnable quune telle masse de renseignements confidentiels soit consultable par autant de personnes ?

    Dautre part, dans lintention affiche damliorer la protection
    des mineurs, le gouvernement britannique va crer un nouveau fichier afin de rpertorier les onze millions dadultes, un quart de la population majeure, qui travaillent dans le secteur de lenfance.

    Lexemple du Rncps est l pour montrer quil est aussi difficile pour
    les Franais que pour leurs voisins anglais de rsister la frnsie
    de fichage qui sest empare de leurs gouvernants. Sauront-ils avec laide de D.E.I. et des Nations-Unies empcher la cration dun rpertoire national de la jeunesse ? ...

    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3164
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Jeu 2 Avr - 19:02

    psychiatriquement fichs






    Le RIM-Psy est un fichier qui recense de faon nominative les
    personnes ayant affaire une structure de psychiatrie. Un outil de contrle de rve pour un gouvernement engag dans un traitement rpressif des malades mentaux ! Pour sopposer une telle drive, noublions pas quil est bien moins difficile de soutenir une position plusieurs.

    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3215
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Ven 10 Avr - 16:24

    Les RG ne peuvent plus ficher personne cause d'un dcret







    http://www.rue89.com/2009/04/09/les-rg-ne-peuvent-plus-ficher-personne-a-cause-dun-decret

    la police recle de petites perles. Perles d'autant plus
    savoureuses qu'elles rsultent d'un constat partag par une dpute socialiste
    (Delphine Batho) et un dput UMP (Jacques-Alain Bnisti).

    Page 178, le lecteur dcouvrira comment les policiers des
    ex-Renseignements Gnraux (rebaptiss Sdig, sous-direction de
    l'information gnrale) n'ont plus le droit, depuis novembre,
    d'alimenter leur fichier de renseignement.

    Delphine Batho, dpute PS des Deux-Svres et spcialiste s
    scurit, raconte comment le ministre de l'Intrieur s'est emml les pinceaux.
    Et cela a de multiples consquences dans le travail des RG qui,
    depuis bientt six mois, consignent par crit ce qu'ils pourraient
    utilement mettre dans leur systme informatique (Voir la vido).

    Explication : dans la tourmente de la polmique autour du
    fichier Edvige, l'automne dernier, les juristes du ministre de
    l'Intrieur ont t un peu vite en besogne. En retirant le dcret de juin 2008, le directeur de cabinet de Michle Alliot-Marie prcise en octobre : Il convient [] de cesser toute alimentation ou consultation du fichier, et de retirer de ce fichier les donnes qui ont pu y tre intgres depuis la publication du dcret.


    L'ancien fichier RG reste donc disponible la consultation, mais
    il ne peut plus tre aliment. Conclusion des parlementaires :
    Au final, aussi bien dans les Sdig qu' la DRPP [Direction du
    Renseignements de la Prfecture de Police, ndlr], les donnes et
    informations diverses sont accumules sous forme papier sans
    indexation informatique, affectant d'autant l'efficacit
    oprationnelle du travail ralis.

    Compte tenu du retard accumul ce jour, il ne sera
    probablement pas possible de les intgrer par la suite dans GEVI ou EDVIRSP.
    Se pose l galement le problme de la consultation et de la
    conservation des donnes produites et collectes pendant cette priode.


    Contact par Rue89, le ministre de l'Intrieur n'a pas encore
    rpondu cet pineux problme.

    http://www.rue89.com/files/i1548.pdf
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Sam 18 Avr - 7:32

    123people.com : souriez, vous tes fichs !
    http://www.pcworld.fr/actualite/123people-com-souriez-vous-etes-fiches/16451/
    Par Ludovic DUPUY, le 28 octobre 2008


    123people.com reprend le concept de la collecte dinformations sur
    les internautes, faisant partie des donnes publiques, quil
    regroupe en fiches individuelles.

    123people.com fait partie de ces moteurs de recherche spcialiss
    dans la recherche dinformations personnelles sur les individus,
    faits pour traiter les adresse e-mail, numro de tlphone, photos,
    etc. Toutes ces petites choses que lon ne souhaiterait pas voir
    mises disposition dans cette grande fosse quest le web.

    Pour le moment en version bta, et disponible en franais, il part
    la chasse des profils des sites Web 2.0 (MySpace, Wikipedia,
    Twitter, Facebook,), pour ensuite combiner les diffrentes
    donnes trouves et les rassembler sur une seule fiche. Les journalistes et les bloggeurs, de par leurs nombreux articles, seront les premires victimes de cet infernal fichage. Mais personne nen sera vraiment labri.

    123people.com aura toutefois la politesse de ne pas divulguer
    dinformations personnelles protges par mot de passe, mais
    nhsitera pas collecter toute donne publique. Et bien sr,
    linternaute naura absolument pas le droit de modifier la moindre
    de ces donnes.

    Le concept nest pas nouveau, dautres sites tels que Spokeo
    ou Spock.com ont dj tent lexprience en sappuyant sur les
    rseaux sociaux et sites tiers. Mais une chose est sre, cela ne donne pas envie de mettre les pieds sur les rseaux sociaux, ni mme de communiquer sur Internet. Activit que pratiquent pourtant des millions d'internautes, membres de la rdaction de PCWorld y compris.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Sam 18 Avr - 15:22

    Bonjour,
    nous avons dcouvert il y a quelques jours l'existence d'une volont de fichage provenant de l'Observatoire National de l'Enfance en Danger trs avance puisqu'elle devait tre mise en place dans chaque Dpartement depuis le 19 mars.
    Ce fichage se fait sur des bases illgales, avec reprage de
    pathologies mentales supposes, d'addictions souponnes, de suspicions d'abus sexuels pourtant non-avrs, etc.
    Elle concerne donc chaque parent et enfant.
    Vous trouverez ci-joint notre communiqu et vous pouvez tlcharger le dossier reprenant la *copie intgrale des fiches* sur notre site www.anas.fr
    <http://www.anas.fr>
    Nous saisissons la CNIL et lanons un campagne d'information trs
    large.
    Mme si ce n'est pas Edvige, je pensais important de vous faire
    connatre ce nouveau fichier qui pourrait trs bientt tre une
    ralit dans chaque Conseil Gnral.
    Restant votre disposition pour tous renseignements.
    Cordialement

    Laurent Puech
    Vice-prsident de l'Association Nationale des Assistants de service
    social
    anaspl@modulonet.fr <mailto:anaspl@modulonet.fr>


    LAssociation nationale des assistants de service social (ANAS)
    lance une campagne dinformation propos /dune volont de fichage/ de la part de lObservatoire national de lenfance en danger (ONED).
    Pour lANAS, /ce fichage se fait sur des bases illgales, avec
    reprage de pathologies mentales supposes, daddictions souponnes, de suspicions dabus sexuels pourtant non-avrs, etc./

    Pour en savoir plus : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3242
    >
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Lun 21 Sep - 6:16

    Ouvrez la bouche , vous tes fich (lemonde.fr)


    Ouvrez la bouche, vous tes fich

    LE MONDE | 18.09.09 |

    Il agit toujours en plein jour, devant un public ami, aprs avoir invit la presse et mme parfois la police. Juch sur un escabeau, il "barbouille" une des grandes affiches qui enlaidissent le paysage de l'un de ses slogans prfrs - "la pub fait d-penser". Si la police n'a pas assist au spectacle, il se rend pied au commissariat pour faire une dposition.

    Franois Vaillant est l'un des fondateurs du Collectif des dboulonneurs.
    Cet ancien dominicain de 58 ans, rdacteur en chef de la revue Alternatives non violentes, doit comparatre lundi 21 septembre devant le tribunal de Rouen. Non pas en tant que "barbouilleur", mais parce qu'il refuse de figurer dans le Fichier national des empreintes gntiques, le
    Fnaeg. Pourquoi, demande-t-il, les empreintes d'"un dissident, pas un dlinquant", figureraient-elles dans ce fichier qui recense dj plus d'un million de personnes ? Pourquoi accepter l'existence d'un tel fichier,"une aubaine dans l'ventualit d'un gouvernement de type Vichy" ?

    En mai 2007, il avait t condamn 1 euro d'amende pour dgradation de mobilier urbain. Il rve maintenant d'un procs contre un afficheur. Des paysans du Larzac qui l'ont form quand il avait 20 ans, il a appris que
    le procs est une tribune publique, un des outils de la dsobissance civile. Ce lundi, sa cause sera celle des centaines de personnes qui,chaque anne, refusent un prlvement d'ADN.

    Un an aprs avoir t condamn, il avait t convoqu au commissariat et, somm d'offrir un chantillon de salive, avait refus d'ouvrir la bouche.
    Il le sait : il a la loi contre lui, et l'infraction est passible d'un an de prison ferme et de 15 000 euros d'amende.

    Marie-Christine Blandin viendra tmoigner en sa faveur. Depuis qu'elle a t lue snatrice (Verts), l'"ancienne prof de sciences nat'", effraye par les consquences du fichage gntique, fait le tour de France des tribunaux pour soutenir les rcalcitrants. Vendredi 18 septembre, elle devait tre Caen au procs de Franois Dufour et de l'un de ses camarades du Collectif des faucheurs volontaires. Jug en mai 2008 pour refus de prlvement, l'ancien porte-parole de la Confdration paysanne
    avait t relax, mais le parquet a fait appel.

    Les procs pour refus de prlvement d'ADN se multiplient. Au ministre de la justice, faute de statistiques sur les relaxes, leur nombre demeure
    inconnu. Reste celui des condamnations : 245 en 2004, 519 en 2007. C'est peu, compar l'inflation du nombre de personnes fiches : 40 000 en 2004, 806 356 au 1er octobre 2008, 1 080 000 au 1er septembre 2009. Au
    cours du seul mois d'aot, 34 500 personnes ont t rpertories dans le Fnaeg, indique le commissaire principal Bernard Manzoni, la police technique et scientifique, installe Ecully, prs de Lyon.

    Le Fnaeg est "un outil efficace", note le commissaire. Depuis sa cration,il a permis 25 000 rapprochements entre des traces releves sur une scne d'infraction et des empreintes fiches. "Il faut reconnatre qu'il permet
    de rsoudre des affaires, mais on est maintenant dans une logique d'alimentation du fichier, estime Matthieu Bonduelle, le secrtaire gnral du Syndicat de la magistrature. Personne ne prne le fichage gnralis, mais, de fait, on est en train de l'effectuer."

    Plus d'un million aujourd'hui, combien demain ? "On n'est pas en vitesse de croisire", remarque Yann Padova, le secrtaire gnral de la Commission nationale informatique et liberts (CNIL). Avant d'occuper ces
    fonctions, Yann Padova avait fait un calcul bas sur des statistiques policires et judiciaires de 2003 et 2004 : potentiellement, le Fnaeg tait alors susceptible de rpertorier les empreintes de 4 millions de personnes.

    C'est que le recrutement est large : y figurent non seulement les personnes qui ont t condamnes dans le cadre de 137 infractions ( l'exception notable des dlits financiers), mais aussi les suspects l'encontre desquels "il existe des indices graves ou concordants". Sur les 1 080 000 personnes fiches au 1er septembre, 263 000 l'avaient t la suite d'une condamnation (leur empreinte sera conserve quarante ans), et 817 000 simplement comme "mises en cause dans des affaires judiciaires" (la conservation est alors de vingt-cinq ans).

    Cr en 1998 sous Lionel Jospin pour recenser les empreintes des auteurs d'infractions sexuelles, modifi en 2001 par la loi Vaillant, le Fnaeg a chang de nature en 2003, lorsque Nicolas Sarkozy tait ministre de
    l'intrieur. Les infractions banales et les personnes suspectes ont t introduites, la sanction pour refus a t alourdie, et surtout les officiers de police judiciaire ont t habilits ordonner un prlvement, alors que seuls les magistrats avaient ce privilge.

    La CNIL reoit chaque anne "une petite dizaine" de plaintes de personnes qui demandent tre radies du fichier. Parmi elles, un pre qui y figurait pour non-paiement de pension alimentaire. Pour Benjamin
    Deceuninck, un des animateurs du collectif Refus-ADN (Refusadn.free.fr),"la police a automatis le fichage : maintenant, ds qu'on se retrouve au commissariat, on doit donner son empreinte, c'est une politique du
    chiffre".

    Lui-mme a dpos un recours devant la Cour europenne des droits de l'homme (CEDH), Strasbourg, en octobre 2008, aprs avoir t condamn 500 euros d'amende par la Cour de cassation pour refus de prlvement. La
    CEDH a aussi t saisie par un collectif de trente-deux faucheurs volontaires. C'est que les rcalcitrants se recrutent chez les dsobisseurs de tout poil, des anti-OGM aux anti-pub en passant par les jeunes gens de Tarnac. Mais pas seulement.

    Jean-Yves Hubert, lui, se souviendra longtemps de ce matin de 2006 o il s'est disput avec son colocataire pour une histoire de loyer. Ils se sont battus, le colocataire a port plainte. Au commissariat, le jeune homme a refus qu'on lui prlve un peu de salive. Question de principe. Etudiant en informatique, il refuse d'tre "catalogu comme un violeur",s'interroge sur ce que ce fichier "donnera l'avenir", voit "un acte de
    dfiance" dans cette volont de le ficher et, "par symtrie", se mfie. Il a t condamn 500 euros d'amende et un an de prison avec sursis pour
    violences volontaires et refus de prlvement d'ADN.

    Devenu consultant en informatique, le jeune homme n'en est pas quitte pour autant. Car le dlit est "continu". Un an aprs sa condamnation, nouvelle convocation pour prlvement, nouveau refus, nouvelle amende. Jean-Yves
    Hubert fait appel, perd. Son "enttement" lui a cot 2 850 euros et il peut tout moment recevoir une nouvelle convocation - "peut-tre au lendemain de la publication de l'article ...", plaisante-t-il. Quelques mois avant la fameuse bagarre, il avait adhr l'UMP. Il n'a pas
    renouvel sa cotisation.

    Marie-Pierre Subtil
    Article paru dans l'dition du 19.09.09

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/18/adn-ouvrez-la-bouche-vous-etes-fiche_1242095_3224.html
    ___________________________________________
    avatar
    yunolo

    Fminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 64
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par yunolo le Lun 21 Sep - 21:51

    Nous sommes tous fichs! Empreintes ADN ou pas! Le seul fait que nous correspondions sur ce site est dj notre fiche!
    Selon que nous soyons Droite, gauche ou d'Extrme gauche (mon cas!) ou autre!!!!!! nous sommes surveills!
    Nos religions et la faon dont nous la pratiquons de mme!
    Plus personne ne peut rester anonyme aujourd'hui! MALHEUREUSEMENT! Et le fait d'tre fonctionnaire.... c'est pire!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Mar 6 Oct - 18:08

    Help ! bettina et Ecotone, j'ai voulu insrer cette info dans le chapitre "dfense des liberts", mais, apparemment, on ne peut plus y poster.Vous, dont la comptence n'gale que la gentillesse, pouvez-vous faire quelques chose pour moi, humble forumeur ?

    Je me permets d'attirer votre attention sur le rapport Geoffroy...loi n1948



    AU NOM DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES, DE LA LGISLATION ET DE LADMINISTRATION GNRALE DE LA RPUBLIQUE SUR LA PROPOSITION DE RSOLUTION (N 1448) DE M. GUY GEOFFROY, RAPPORTEUR DE LA COMMISSION CHARGE DES AFFAIRES EUROPENNES, sur la proposition de dcision-cadre du Conseil relative lutilisation des donnes des dossiers passagers (Passager Name record, PNR) des fins rpressives (COM [2007] 654 final/N E 3697),lien vers la source officielle:
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/rapports/r1948.asp
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par ecotone le Mar 6 Oct - 23:26

    bye a crit:Help ! bettina et Ecotone, j'ai voulu insrer cette info dans le chapitre "dfense des liberts", mais, apparemment, on ne peut plus y poster.Vous, dont la comptence n'gale que la gentillesse, pouvez-vous faire quelques chose pour moi, humble forumeur ?

    ...

    Mon cher Bye, j'ai fait un petit essai sur "dfense des liberts" a marche.
    Excuse-moi d'arriver si tard...
    Bonne nuit
    bisous
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Mer 7 Oct - 5:45

    Tu es toute excuse, ma chre Ecotone,
    ton "petit essai" est magistral. Je le pressentais, le savais: tes pouvoirs sont incommensurables, et je bois les chemins poudreux qui mnent ta magnifiscence, phnix!
    avatar
    yunolo

    Fminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 64
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par yunolo le Jeu 8 Oct - 0:29

    bye a crit:Tu es toute excuse, ma chre Ecotone,
    ton "petit essai" est magistral. Je le pressentais, le savais: tes pouvoirs sont incommensurables, et je bois les chemins poudreux qui mnent ta magnifiscence, phnix!
    C'est vraiment tout et n'importe quoi!!!!
    Vous tes impressionnants d'assurance et de "gratte bidon!" VOUS VIVEZ DANS VOTRE MONDE SANS VOUS POSER DE QUESTION SUR LE "VRAI MONDE"!
    Vous avez fum quoi pour en arriver de telles conclusions la con?
    Si dj vous assumiez votre JOB de la bonne faon!!!! On grimperait des chelons!!!!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Mer 14 Oct - 22:51

    Appel solidarit contre le fichage le 19 octobre Nmes
    Au cours du mois de juin, une maison occupe proche du Vigan (30), se fait
    perquisitionner. Certains de ses habitants sont souponns de vol la
    roulotte. En fait, aprs avoir travaill, ces derniers rencontrrent des
    difficults afin de rcuprer leur salaire. Ils dcidrent d'alerter les
    salaris travaillant encore pour le mme patron, mais galement d'exiger
    vivement leur d, qui leur ft remis non sans difficults. Au cours de la
    soire suivant l'altercation, le vhicule du patron aurait t
    cambriol. Ds lors la perquisition s'en suit chez les premiers souponns
    et une personne est place en garde vue (Gauthier). Au cours de
    celle-ci, il est disculp du vol, mais les flics veulent parralllement
    obtenir ses empreintes, sa photo et son ADN, celui-ci refuse mais accepte
    de signer une Reconnaissance Pralable de Culpabilit.
    savoir : la comparution en RPC est une procdure rcente du droit
    franais, cre pour allger le calendrier judiciaire. Lors de la GAV si
    le prvenu accepte de reconnatre sa culpabilit sur un dlit, en
    l'occurence le refus d'ADN, il passera devant un procureur huis clos,
    accompagn de son avocat, pour s'accorder sur une peine. Si aucun accord
    n'est trouv, passage en procdure pnale habituelle.

    Le refus de prlevement ADN, est puni d'un an d'emprisonnement ainsi que
    d'une amende de 15.000 euro. la cration du Fichier National Automatis
    des Empreintes Gntiques en 98, l'tat avait dress l'pouvantail du
    dlinquant sexuel pour en justifier la mise en place. En 2003, et cela
    sans surprise, les infractions les plus banales rentrent dans le fichier.
    De plus le refus de prlvement ADN est un dlit permanent, on peut tre
    condamn et tre reconvoqu indfiniment.

    Aujourd'hui le prlvement ADN est quasi systmatique lors des GAV, les
    procs pour refus sont de plus en plus nombreux. Justice et science font
    apparatre l'ADN comme preuve irrfutable, ce qui est trs contestable car
    il existe des patrimoines gntiques similaires, [et l'empreinte gntique
    peut tre altre par la vieillesse, les maladies, le fait de fumer].

    Le fichage ADN rentre dans une logique tatique de contrle permanent sur
    nos vies, l'tat, ses flics et ses scientifiques se sont dots d'un panel
    large d'outils de surveillance via la diversification et la fusion des
    fichiers policiers (EDVIRST, CRISTINA, FNAEG) ; les camras, le
    dveloppement de la biomtrie (puces RFID).
    Des fichiers de police tels ceux d'EUROPOL vont jusqu' ficher les
    personnes dites susceptibles de passer l'acte, ce qui laisse entendre
    qu'il existerait une prdisposition gntique des attitudes
    criminognes.

    Le refus du fichage s'inscrit dans une lutte qui va outre celle du fichage
    en lui-mme, c'est une lutte contre un systme qui tend garder tout
    contrle sur nos vies aussi bien en exploitant qu'en rprimant.

    Le 19 octobre Gauthier passera au tribunal de Nmes, dans le cadre d'une
    RPC, aucun moment il ne pense pouvoir s'accorder sur une quelconque
    peine avec le procureur. Il exige la relaxe pure et simple. Ainsi, si
    celle-ci n'est pas prononce, aucun autre arrangement ne sera possible et
    une procdure pnale s'en suivra.
    Un appel soutien est lanc, un rassemblement aura lieu l'extrieur du
    tribunal.
    Crer des solidarits hors tribunaux permet de ne pas se cantonner une
    dfense juridique mais de poser nos exigences dans la rue, rquilibrer le
    rapport de force. Et au-del de notre soutien Gauthier, c'est un refus
    du flicage en gnral que nous poserons ce jour l Nmes.

    Venons nombreux devant le Tribunal de Grande Instance de Nmes
    8h15 le 19 octobre.

    CONTRE LE FICHAGE ! CONTRE LE FLICAGE !
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Jeu 5 Nov - 13:02

    Les personnes dont lactivit individuelle ou collective indique quelles peuvent porter atteinte la scurit publique sont fiches par le ministre de lIntrieur voir Edvige. Mais la frnsie de fichage manifeste par les administrations ne sarrte pas l : elle concerne par exemple les personnes vaccines contre la grippe, les personnels du culte dAlsace-Moselle, les trangers qui bnficient dune aide au retour, les personnes ayant dclar au fisc ne plus rsider en France, tous ceux qui bnficient de la rexpdition de leur courrier par La Poste etc...
    La suite : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3562
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Jeu 12 Nov - 6:45



    Je vous fais passer le lien de l'mission de la CNT ducation (radio
    Libertaria) de mardi 10 novembre qui traitait du fichage et du contrle
    social avec Jrme (BBA), Jean-Pierre (Souriez vous tes films) et des
    militants de la CNT sant social et collectivits territoriales.

    Voici le lein qui peut tre cout jusqu' mardi prochain. L'mission a
    commenc en retard,. a dmarre donc la 17eme mn.

    http://backup.radio-libertaire.org/mardi/Radio_libertaria_%5Bou%5D_special1/

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Sam 14 Nov - 5:59

    Edvirsp se mettait en place il y a un an dj et venait sajouter
    > Christina, Ardoise, Stic et ses 23 millions dindividus fichs (et 25%
    > derreurs !), sans compter les fichiers des ples emplois : on croyait
    > dj que ltat savait tout de nous. Mais pour rpondre un peu plus au
    > populisme qui demande des mesures aprs quelques vitres brises
    > Poitiers, Hortefeux dcide, par dcrets parus dimanche 18/10 sans passage
    > au parlement, de crer deux nouveaux fichiers.
    >
    > Celui qui nous intresse (et qui nest pas encore nomm) se veut la suite
    > logique dEdvige : cibl sur les bandes, les hooligans et les
    > groupuscules mais est un fichier pralable cest dire quil
    > fichera les individus avant quils ne commettent ces actes, et donc sur
    > des critres laisss la discrtion des services de polices. On
    > continuera y ficher les mineurs (ds 13 ans), les origines sociales et
    > gographiques, les opinions politiques ou religieuses, les implications
    > syndicales, plus gnralement les activits publiques, comportement et
    > dplacements . Pour faire croire que lon peut limiter les drives dun
    > tel fichier ltat promet dinstituer, toujours par dcret, un rfrent
    > national magistrat nomm par le gouvernement (sic !) : personne nest
    > dupe.
    >
    > Le deuxime fichier est cens tre limit aux professions dites sensibles
    > (polices, prfets, militaires, etc) mais on y trouve aussi certains
    > travailleurs SNCF ou TCL (syndiqus ?) et plus surprenant encore : les
    > membres de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libert) !
    >
    > Et si lon comptait se rvolter contre ces logiques totalitaires,
    > Hortefeux promet de dissoudre tout groupe qui, selon lui troublerait
    > lordre publique et annonce vouloir surveiller les squats et locaux du
    > milieu libertaire. Criminalisation des mouvements sociaux et des groupes
    > rvolutionnaires donc, ltat affine un peu plus son arsenal rpressif.
    >
    >
    > Reste que dans notre vie de tous les jours la logique scuritaire sous
    > toutes ses formes est chaque jour plus prsente. Cette logique qui fait
    > que nous sommes films chacun de nos pas (400 camras fin 2007 dans les
    > rues de Lyon, sans compter celles des magasins, banques, etc), qui
    > autorise la police, sur simple soupon dun dlit, sans preuve, nous
    > prlever notre ADN, nous fichant ainsi pour de nombreuses annes jusque
    > dans nos cellules. Les gnrations suivantes nont que peu de chance de se
    > rvolter contre cette logique : on les y habitue ds lcole o, sous
    > lil des camras, les enfants doivent poser leurs pouces sur des bornes
    > biomtriques o empreintes digitales (et bientt cartographie de liris)
    > leur permettent seules dobtenir leur repas.
    >
    > Sil nous arrivait de vouloir nous rvolter, la police est plus que jamais
    > prsente, appuy par les nouvelles technologies et les armes qui vont avec
    > (TAZER, drones, etc). De mme quun service de renseignement gnraux
    > dsormais fusionn avec le contre-espionnage sous le nom de
    > renseignement intrieur . La loi Perben II avait dj autoris en son
    > temps les coutes (4 millions de rquisitions tlphoniques en 2007 ),
    > la pose de micros et la fouilles des domiciles, sans que la cible
    > nait jamais conscience ni de ces atteintes sa vie prive, ni des
    > procdures enclenches contre elle.
    >
    > Nous ne devons surtout par lever la tte, sous peine que Big Brother
    > soit immdiatement au courant ; il nous faut ainsi continuer une vie de
    > petits soldats o nous ne pouvons, ne devons, que travailler puis
    > consommer et ainsi de suite. Lintgration dun surveillance constante est
    > cense nous pousser ne pas sortir du chemin que le gouvernement trace
    > pour nous, du boulot au supermarch. La rpression des diffrents
    > mouvements sociaux est l pour nous le rappeler et maintenir en place une
    > socit o les ingalits sociales sont de plus en plus criantes. Logique
    > renforc par les annonces de dissolution de groupes faites par Hortefeux
    > au lendemain des vnements de Poitiers.
    >
    > Un tel constat ne peut nous laisser indiffrent, ltat fiche chaque jour
    > un peu plus les individus. Nous refusons que les tres humains soient
    > ainsi rduits, parqus, fichs, signals, ds le plus jeune ge. Agissons
    > ds aujourdhui contre ces logiques et ne les laissons pas simposer dans
    > nos vies, insurgeons-nous tant que nous le pouvons encore, utilisons tous
    > les moyens notre disposition, quitte faire comme ces lycens qui face
    > linstallation de bornes biomtriques, ont prfr le sabotage la
    > soumission et au marquage.
    >
    >
    > Coordination des Groupes Anarchistes
    > A La Plume Noire, 19 rue Pierre Blanc, 69001 Lyon. Tl : 04 72 00 94 10
    > Permanences du mercredi au vendredi de 17h 19h, le samedi de 15h 19h
    >
    > Les dcrets :
    >
    >
    > - Dcret n 2009-1249 du 16 octobre 2009 portant cration dun traitement
    > de donnes caractre personnel relatif la prvention des atteintes
    > la scurit publique
    >
    >
    > http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000021163879&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id#
    >
    >
    > Dcret n 2009-1250 du 16 octobre 2009 portant cration dun traitement
    > automatis de donnes caractre personnel relatif aux enqutes
    > administratives lies la scurit publique
    >
    >
    > http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000021163904&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
    >
    >
    avatar
    yunolo

    Fminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 64
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par yunolo le Dim 15 Nov - 17:04

    Excuse-moi Bye! Mais.... c'est ce que je viens de dire!.... Ces "copier-coller" ILLISIBLES! INDEGIRABLES! Je zappe! Dsole!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : dcal
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par bye le Mer 23 Dc - 4:37

    La Scu soffre son fichier informatique la "Big Brother"
    FRANCE INFO - 11:20





    La Scurit sociale sest dote il y a quelques jours dun nouvel outil de lutte contre la fraude, rvle le quotidien Les Echos de ce matin. Le rpertoire national commun de la protection sociale permet pour la premire fois de croiser les fichiers des assurances retraite, maladie, chmage, des prestations sociales et des minimas sociaux. La CGT dnonce un danger pour les liberts publiques.
    Et revoil la polmique sur les croisements de fichiers informatiques, qui permettent de placer les citoyens sous surveillance renforce. 2008 a eu le fichier Edvige de la police, qui finalement na pas vu le jour sous sa forme projete initialement. 2009 aura eu le rpertoire national commun de la protection sociale. Le quotidien Les Echos de ce matin rvle lexistence du dernier n des outils de lutte contre les fraudes et les irrgularits dvelopp par la Scurit sociale.
    Il ne sagit pas dun nouveau fichier, mais dun logiciel permettant de croiser en quelques clics de souris des bases de donnes existantes : celle de lassurance-maladie, de lassurance-retraite, de lassurance-chmage, des prestations familiales ou des minimas sociaux, comme le RSA. Bref, les quatre branches de la Scu (prestations familiales, assurance-maladie, retraite, accidents du travail), plus les donnes de Ple emploi, dj lui-mme un agglomrat de lex-ANPE et de lex-Unedic.
    CALCUL DES MONTANTS DE RETRAITES
    Concrtement, un agent habilit pourra par exemple retracer presque au jour le jour une partie de la carrire dun retrait en allant chercher ses priodes darrt de travail dans les bases de donnes de lassurance-maladie et ses priodes de chmage dans les bases de Ple emploi. Des informations qui jouent videment sur le montant de la retraite qui lui sera verse. Les informations circulent dj entre administrations, mais l, il ne faudra plus que quelques secondes pour les runir.
    Qui aura accs cette base bien renseigne ? Les agents habilits des diffrentes branches de la Scu et de Ple emploi, plus ceux des collectivits locales et des centres communaux daction sociale, en ce qui concerne les donnes sur les aides sociales.
    BIG BROTHER ET GARDE-FOUS
    La CGT proteste contre ce fichier en voquant dans les colonnes des Echos le roman 1984, de George Orwell, o le gouvernement de Big Brother voyait tout et savait tout de ses citoyens, exemple toujours ressorti dans ces affaires de croisements de fichiers. Le syndicat dnonce une administration de plus en plus intrusive.
    De fait, il aura fallu trois ans pour rdiger le dcret dapplication de cette mesure lgislative vote en 2006. La Commission nationale informatique et liberts (CNIL) a mis un an avaler ce morceau, mais assure quil existe des garde-fous : le fichier ne constituera quune aide et aucune dcision ne devrait tre prise sur sa seule foi, sa fonction nest que de dtecter les anomalies et non de pastiller un contrevenant, les donnes ne sont conserves que pendant cinq ans (dlai de prescription) et toutes les consultations sont rpertories et traables.
    Enfin, le fisc ne participe pas. Il ne fournit pas de donnes et ne peut pas consulter le rpertoire. Mais cette exclusion ne durera pas. Ds 2011, une autre base de donnes permettra de fluidifier les changes dinformations entre ladministration fiscale et la Scu.


    avatar
    Manumax

    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Manumax le Mer 23 Dc - 13:04

    On arrte pas le progres.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, conomomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Ego autem semper le Mer 23 Dc - 17:35

    J'ai prise le temps de lire mon message plutt, quatre fois qu'une, car je reste choqu par les propos de certains personnes, dj niveau de la gouvernance, du fait, si madame la DESS en informatique N. M..no, tiens se genre de propos, sans oublier Brice H..feux. Nous ne pouvons pas atteindre mieux du citoyen lambda. Raison de plus pour tre pdagogique, mais depuis de ma minuscule position, je suis conscient de mon infinitsimale pouvoir. Sauf si le message est relay et arrive aux oreilles d'une partie de l'lite intellectuelle, laquelle saurait en capacit morale d'y intervenir au prs du BIG BROTHER mais "sehr wenig Verstand" (en franais quelqu'un qui ne voie pas au-del du but du nez)

    Je trouve qu'il y a ici des similitudes troublantes avec un temps de l'histoire, pour ceux et celle qui ont le temps, ou encore qui auraient vcu: la waffen-SS (traduire escadron de protection arm), d'aprs l'histoire non moins de 700 000 hommes, surtout vers l'anne 1944, Il y a bien SS dans Scurit Sociale, puis nous restons dans SECURITE bien sur!

    Je ne suis pas loin car, nous avons le MINISTERE DE LA NATIONALITE, bientt nous devrions avoir le "Franzsisch Ministerium der Abschiebung"



    A la cadence que l'idologie est mise en place, cela ne peut tre que la chose la plus normale.
    J'ai l'intime conviction que si la question est pose dans un rfrendum:

    Rpondre par oui ou par non:Considrez vous qu'un Ministerium der Abschiebung et pertinent?oui ?non ?
    sur le sol de la gaule, le oui l'emporterait largement.


    Par Nestor Elias Ramirez Jimenez ou Gramophone


    Joigny mercredi 23 dcembre 2009
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, conomomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Ego autem semper le Mer 23 Dc - 18:45

    J'ai beaucoup de respect pour la dmocratie, et je crois connaitre mes limites, mais plusieurs intellectuels ont quittait le territoire, scandaliss pour la tournure dmagogie-lectoraliste qui prennent certains dbats. et autres politiques.


    Ces personnes l, disposent des moyens financiers pour vivre ailleurs dans le monde.Je ne vais pas leur jeter la pierre! loin de l!



    photo du cimetire amricain de Colleville sur mer "Omaha beach"

    Je crois bien que nous vivons une priode particulire, et le crack bousier de 1929 1933, doit tre tenu en compte pour beaucoup dans l'volution, puis dans l'enchainement des vnements ayant abouti tant de morts

    Pour nous autres "humains", "intelligents", "pleins de capacit de jugement" vivants sans lien direct avec des milliers de vies effaces, et leurs proches parents, je crois qu'il est si non pas impossible difficile de mesurer le cot de la libert, et du suon de dmocratie au quel nous avons aujourd'hui le droit

    Dans le sol, de Jean Jaures, Leon Blum, Ren Cassin, je me sens quelque part bls
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, conomomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Ego autem semper le Mer 23 Dc - 18:50

    Dans le respect absolu de la charte du forum, et de ma condition thique j'cris un message semblable dans un rubrique hberg ailleurs mais en deux langues franais et espagnol:

    http://foros.periodistadigital.com/viewtopic.php?p=320878#320878
    avatar
    Manumax

    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Manumax le Mer 23 Dc - 19:23

    N'avez vous pas peur de diaboliser le gouvernement avec des comparaisons douteuses et abusives ?

    Je vous rappelle qu'il y a un procs en cours sur des propos semblables outrageants :

    M. ric BESSON dpose plainte contre M. Jean-Christophe CAMBADELIS et M. Grard MORDILLAT
    http://www.immigration.gouv.fr/spip.php?page=actus&id_rubrique=254&id_article=2035

    Alors si la modration de ce forum ne vous donne pas d'avertissement, sachez qu'elle ne vous rend pas service en ne vous permettant pas de rester dans des limites respectables.

    Hor sujet.
    Les administratrices.
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Rabasse du sud le Mer 23 Dc - 20:49

    JE REVIENS AU SUJET !!

    Catgorie

    dition




    Il y a (0) contribution(s).











    Introduction

    Lacide dsoxyribonuclique (souvent
    abrg en ADN) est une molcule que lon retrouve dans les cellules de
    presque tout organisme vivant. LADN contient linformation gntique
    et hrditaire. Il est diffrent pour chaque tre humain, lexception
    des vrais jumeaux.


    Daprs le dictionnaire Le petit Robert

    Depuis mars 2003, la police ralise un prlvement ADN
    des personnes prsumes ou juges coupables de presque toute action
    illgale, sans limite dge. Tag sur un panneau publicitaire, vol
    ltalage, fauchage dun plant de mas OGM, collage daffiche, outrage
    au drapeau franais...

    Dbut mai 2007, deux enfants de 8 et 11 ans taient convoqus pour relever leurs empreintes gntiques. Motif ? Avoir vol deux Tamagotchi et deux balles rebondissantes dans un hypermarch du Nord de la France.

    Suite la protestation des parents et quelques
    articles dans la presse nationale, le procureur a finalement fait
    marche arrire. titre exceptionnel.





    Dans un silence mdiatique quasi-absolu, lEtat
    franais instaure le fichage gntique de toutes les personnes
    considres comme dviant-e-s : manifestant- e-s
    anti-CPE, faucheurs et faucheuses dOGM, jeunes des quartiers
    populaires, militant-e-s antipub, syndicalistes...


    Dj plus de 480 000 profils ADN sont regroups dans le Fichier National Automatis des Empreintes Gntiques (FNAEG).

    Seuls les dlits financiers et les abus de biens sociaux ne sont pas concerns par ce dispositif.




    Comment en est-on arriv l ? Quel projet de socit
    dessine le fichage gntique ? Peut-on refuser le prlvement ADN ?
    Pourquoi ? Quelles sont les consquences dun refus ? Comment
    sorganiser pour rsister ?

    Vu le contexte politique actuel, toute personne ayant
    affaire avec la police, que ce soit pour des raisons politiques,
    conomiques ou sociales, sera confronte tt ou tard au fichage
    gntique. Et se verra somme de choisir. Accepter le prlvement ADN.
    Ou le refuser.

    1-Le fichage ADN : qui ? Depuis quand ?

    La France est feu et sang. Il
    nest plus un de nos concitoyens qui ne craigne pour ses proches, pour
    ses enfants lorsquils se rendent lcole, pour les anciens qui sont
    obligs de se barricader chez eux.


    Christian
    Estrosi, rapporteur du projet de loi de scurit intrieure, proche
    de Nicolas Sarkozy, discours lAssemble Nationale, 25/04/2001

    Les citoyens seraient mieux protgs si leurs donnes ADN taient recueillies ds leur naissance.

    le mme, cit dans Le Monde, 16/01/2007

    LEtat franais a mis en place puis tendu le fichage
    gntique en profitant de contextes motionnels forts. Le 26 mars 1998,
    Guy Georges, violeur et tueur en srie impliqu dans 20 affaires
    criminelles dont 7 meurtres, est identifi et arrt grce son ADN.
    Trois mois plus tard, le 17 juin 1998, le gouvernement de Lionel Jospin
    met en place le prlvement ADN pour les auteur-e-s de crimes et dlits
    sexuels commis sur des mineur-e-s de moins de 15 ans. Les prlvements
    sont regroups dans le Fichier National Automatis des Empreintes
    Gntiques (FNAEG). Ils sont conservs 40 ans.

    Le 15 novembre 2001, deux mois aprs les attentats du
    11 septembre, alors que linscurit sannonce comme le thme central
    des lections prsidentielles de 2002, le gouvernement de Lionel Jospin largit le fichage ADN. Il concerne dsormais les atteintes graves et volontaires la vie de la personne (crimes contre lHumanit, homicides volontaires, actes de torture, proxntisme...) ou les atteintes aux biens accompagns de violence (incendie, destruction...). Cette loi, dite de scurit quotidienne, prvoit galement une sanction pour tout refus de prlvement :

    6 mois demprisonnement et 7500 euros damende.




    Enfin, un Institut National de Police Scientifique est mis en place, sous la tutelle du Ministre de lIntrieur.

    Le 18 mars 2003, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin tend une nouvelle fois le fichage ADN, sous limpulsion du Ministre de lIntrieur Nicolas Sarkozy.

    Dsormais, 137 infractions sont concernes, soit la quasi-totalit des crimes et dlits datteintes aux personnes et aux biens (vol, tag, arrachage de cultures OGM, outrage agent, insulte, dgradation...).

    Seuls les dlits financiers ne sont pas concerns (abus de biens sociaux, fausses factures, fraude fiscale, banqueroute, trafic dinfluence, corruption...).

    Cette loi, dite de scurit intrieure, prvoit
    non seulement de ficher les personnes condamnes, sans limite dge,
    mais galement les personnes simplement suspectes, lencontre
    desquelles il existe des indices graves ou concordants .





    Sil est innocent, lintress peut demander le retrait de ses empreintes du FNAEG.

    Mais le procureur est libre de refuser.

    Enfin, les sanctions en cas de refus du prlvement ADN sont alourdies : 1 an demprisonnement et 15 000 euros damende (2 ans et 30 000 euros dans le cas dune personne condamne pour crime).

    Le 9 mars 2004, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin
    oblige toute personne condamne plus de dix ans de prison, fournir
    son ADN. Les prlvements peuvent tre effectus de force ou linsu
    des condamn-e-s. Qui refuse perd droit toute rduction de peine.

    Actuellement, plus de 480 000 personnes sont fiches dans le FNAEG (Le Figaro, 16/05/2007), dont plus de 200 000 sur simple prsomption, sans quune condamnation nait t prononce leur encontre.

    Dici 2008, lobjectif de lEtat franais est datteindre le million de personnes fiches.


    AUJOURD'HUI ON EN EST OU ?????

    Contenu sponsoris

    Re: ne nous fichons pas du fichage!

    Message par Contenu sponsoris


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 16:36