LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

» Ça y est, les revoilà !
par bye Mar 18 Oct - 13:38

» Lettre ouverte de Kirk Douglas contre Donald Trump
par bye Mar 18 Oct - 13:32

» "Affligeant" ou "mérité", le Nobel de littérature attribué à Bob Dylan divise
par bye Mar 18 Oct - 13:26

» L'Église catholique d'Ariège demande pardon pour le massacre des cathares
par bye Mar 18 Oct - 13:23

» QUAND LES LOIS ANTITERRORISTES AUTORISENT LES AGENTS DE LA RATP ET DE LA SNCF À INTERVENIR EN CIVIL ET ARMÉS
par bye Mar 18 Oct - 13:19

» Le président Barack Obama lève les dernières sanctions américaines
par bye Mar 11 Oct - 19:25

» Rentrée scolaire sous haute tension à Mayotte
par bye Mar 11 Oct - 11:53

» S'indigner pour Alep... mais un peu trop tard
par bye Sam 8 Oct - 9:40

» Rapport mondial sur les sciences sociales : lutter contre les inégalités
par bye Sam 8 Oct - 9:34

» Manifestant blessé : la version policière contredite par les vidéos
par bye Sam 8 Oct - 9:32

» Donald Trump won the 2016 elections, but civil war and WWIII are here !!!
par bye Mer 5 Oct - 19:06

» CIA(Facebook) wants me dead now.
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:49

» PSYCHIATRISTS !!! American CIA(Obama) and Russian KGB(FSB Putin) want me dead NOW !!! SLOWENIEN - SLOVENIA !!!
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:48

» Obama And His Holy War on White Race Exposed !!! THE END OF OBAMA !!!
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:47

» Comment les “fils et filles de…” ont pris le pouvoir sur la culture en France
par bye Dim 2 Oct - 6:24

» Un sans-abri sur dix est diplômé de l’enseignement supérieur
par bye Dim 2 Oct - 6:19

» A Hayange, le maire Front national veut expulser le Secours populaire
par bye Dim 2 Oct - 6:16

» La guerre nucléaire silencieuse
par bye Dim 2 Oct - 6:11

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par gramophone Ven 30 Sep - 15:08

» Dangereux pédagogues !
par bye Lun 26 Sep - 11:38

» La rentrée de ceux qui n’ont pas de rentrée
par bye Lun 26 Sep - 11:36

» Les 7 propositions de Donald Trump que les grands médias nous cachent
par bye Lun 26 Sep - 9:00

» Sarkozyx le Gaulois contre les médias
par bye Lun 26 Sep - 8:58

» Harkis : François Hollande « reconnaît les responsabilités des gouvernements français »
par bye Lun 26 Sep - 8:57

» Jean-Luc Mélenchon : « Le rassemblement de la 'gauche' empêcherait le peuple de se fédérer »
par bye Lun 26 Sep - 8:55

» Permis de conduire
par bye Lun 26 Sep - 8:51

» Film en ligne : Enfance invisible Intermèdes Robinson Lily et JP Franey
par bye Lun 19 Sep - 11:02

» Justice populaire — justice bourgeoise : Mêmes prisons
par bye Ven 16 Sep - 12:19

» Loi travail: le retour de la mobilisation
par bye Ven 16 Sep - 12:16

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    fichier base-élève

    Partagez

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mar 27 Mai - 18:09

    Collectif pour le retrait de Base élèves



    La mise en place d’un fichier centralisé appelé « Base élèves » se généralise sur l’ensemble du pays.

    Du côté des écoles. Jusqu’à présent, les renseignements sur les élèves restaient dans l’école. Toutes les données communiquées à l’extérieur de l’école pour les statistiques étaient anonymes. Enfin, toutes les aides apportées par le personnel spécialisé étaient strictement confidentielles et non consignées par écrit. Il n’y avait aucune centralisation. Les dossiers scolaires étaient remis aux familles.

    Du côté des mairies. Les services sociaux, de manière tout à fait confidentielle et uniquement avec les personnes concernées, traitent des difficultés rencontrées par les familles et prennent les mesures non scolaires qui sont adaptées.

    Avec « base élèves », pour chaque élève, les mairies et les directeurs d’école indiquent : les nom, prénom, date de naissance, profession des parents, adresse, téléphone, et peuvent indiquer : absentéisme, cursus scolaire, redoublements, aides par le personnel spécialisé, évaluations, périscolaire, etc. Un numéro identifiant national est attribué à chaque enfant. Le fichier est centralisé à Orléans.

    La « Loi de prévention de la délinquance » du 5 mars 2007 a inscrit le « secret professionnel partagé » entre les acteurs sociaux, les professionnels de la santé, les enseignants, les professionnels de la police, les magistrats et le maire de la commune (lui-même au centre du dispositif). L’accès à des données nominatives, par plusieurs instances consultatives, annule toute garantie de confidentialité.

    --------------------------------

    Parce que « Base élèves 1er degré » est une base de données complète, unique, nationale et partagée ;

    Parce que pour socialiser les enfants, il ne faut pas se satisfaire du renforcement du contrôle social, de la surveillance et de la délation des jeunes et des familles désignés comme particulièrement à risque ;

    nous affirmons que nous devons montrer notre opposition.

    Nous, administrés mais citoyens, nous refusons le fichage des mineurs et des familles par l’école et la mairie.

    Nous, administrés mais citoyens, refusons que des renseignements concernant les enfants soient inscrits dans un fichier centralisé. Cela constituerait une grave atteinte aux libertés individuelles.

    Nous affirmons que nous allons intervenir :

    - auprès des communes pour réaffirmer qu’elles n’ont aucune obligation ni aucune nécessité de disposer d’un tel fichier ;

    - auprès des écoles pour que les directeurs refusent de participer au fichage généralisé qui n’a aucune raison d’être pour remplir leur mission d’enseignement ;

    - auprès des familles pour qu’elles refusent de figurer dans un tel fichier et pour rappeler que cela ne peut remettre en cause la scolarisation de leurs enfants.

    Nous décidons de constituer ce jour un collectif d’information et d’actions pour le retrait de « base-élèves ».

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 2 Juin - 17:18

    Une enquête sur le mode de vie et les “consommations” des lycéens avait été lancée dans l’académie de Champagne-Ardennes, au printemps 2007. L’objectif annoncé était l’étude de l’interaction entre facteurs environnementaux et facteurs génétiques — autrement dit : est-il possible de “prédire” le comportement (probable) d’un individu à partir de ses gènes ?
    A l’époque, cette enquête, constituée d’un questionnaire orienté et d’un prélèvement d’ADN, avait été très fortement contestée, notamment par le site souriez.info. Elle a valu à son concepteur, le professeur Philip Gorwood, de se voir attribuer le prix George Orwell 2007.

    Mais, depuis lors, plus aucune information sur “Sage”. L’enquête a disparu ! On en arrive même à se demander si elle a jamais existé... Et pourtant LeMonde.fr avait publié, il y a un an, un dossier sur cette enquête ! Nous le reprenons.

    A lire : Avis de recherche, l'enquête “SAGE” a disparu http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2601

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 2 Juin - 23:43

    Des enfants soumis à “la question”, à l’école, à l’insu de leurs parents !



    A l’école primaire de Monein, charmante petite commune du Béarn, sont arrivées, dans un gros carton, les évaluations dites expérimentales, concernant les CM2. Rien que de très normal direz- vous. Sauf que, premier point surprenant, les dits documents, une fois complétés par les élèves devaient être retournés directement au ministère SANS QUE LES INSTITUTEURS LES AIENT CORRIGES. En outre, contrairement aux autres évaluations les parents n’avaient pas à prendre connaissance des évaluations de leur enfant....et pour cause ! Si les 3 premières parties sont somme toute assez anodines (y compris les fautes d’orthographe !) la partie 4 révèle bien des surprises !
    Elle s’intitule : Partie 4 Questionnaire. On précise bien au bambin, qui a déjà fait auparavant 3 séries d’évaluations que “ici toutes tes réponses sont bonnes, il n’y a pas de mauvaises réponses”
    Et ça commence très fort avec des questions du type : "Es -tu né en France?" "Ta mère est née en France?" "Ton père est né en France" "Quelle langue parles- tu à la maison?" "D'habitude qui vit avec toi à la maison? a) ta mère b) une autre femme tenant le rôle de ta mère a) ton père b) un autre homme tenant le rôle de ton père"..........La ressemblance avec les questions qui figuraient sur la première mouture de BASE ELEVES n’est certainement pas fortuite. Viennent ensuite des questionnaires concernant
    “Ce que je pense des devoirs à la maison” morceaux choisis : “à la maison j’ai vraiment l’impression de perdre mon temps” ou alors “je fais mes devoirs à la maison parce que j’aurais une mauvaise image de moi si je ne travaillais pas”
    Egalement la rubrique “Ce que je pense de ce que je fais à l’école” avec des réponses comme “en classe je travaille parce que je n’ai pas envie que mon enseignant(e) me crie dessus”
    Le questionnaire comporte 11 pages avec des questions QUI N’ONT RIEN À VOIR AVEC L’ÉVALUATION PÉDAGOGIQUE des petits CM2. De plus ces questions sont pernicieuses, retorses.
    Quel est le but de ce questionnaire ? De quel droit le ministère de l’éducation fait-il remplir ces fiches qui interrogent sur la nationalité, les conditions de vie à la maison, sous prétexte d’évaluation pédagogique ?
    Les parents ne sont pas informés de ce que l’on demande aux enfants. Sans l’attitude courageuse et civique des enseignants de l’école de Monein qui ont alerté les parents, cette opération dite “expérimentale” se serait déroulée dans le plus grand secret. L’utilisation, fourbe, de l’ingénuité des enfants qui n’ont pas d’autre choix que de répondre dans ce contexte scolaire, la volonté délibérée de ne pas informer les parents et de maintenir cette opération dans l’opacité, rappelle des pratiques totalitaires en cours dans d’autres lieux et dignes d’autres temps. Sans parler de la culpabilité que pourrait ressentir les enfants face à un tel interrogatoire.
    Cette “expérimentation” touche ou va toucher certainement d’autres écoles mais elle se déroule dans la plus grande opacité. Il est de notre devoir à tous d’alerter parents, professionnels, élus et de dénoncer un scandaleux fichage des enfants.
    Interrogé par le secrétaire départemental du SNUIPP 64 (syndicat majoritaire dans le premier degré), l’Inspecteur d’académie n’a pas souhaité répondre....
    Vous pouvez consulter ce questionnaire à cette adresse http///www.everyoneweb.fr/lec/

    COMMUNIQUE COMMUN AUX ECOLES du SNUipp-FSU64 et du SE-UNSA64

    Un questionnaire pernicieux


    En attendant des explications de l’Inspecteur d’académie des PA et du ministère, le Se-UNSA64 et le SNUipp-FSU64 appellent les collègues de CM2 concernés par les évaluations « bilan de fin d’école » en phase expérimentale à ne pas faire remplir la partie 4 par les élèves.
    En effet, cette partie bafoue l’intimité familiale de l’enfant (« tu es né en France ou dans un autre pays »… idem pour les parents, »quelle langue parles-tu à la maison ? » « qui vit avec toi à la maison ? ta mère/ une autre femme tenant le rôle de ta mère» etc...), met en exergue des jugements de valeurs pernicieux empreints de moralisme (« en classe, je travaille parce que j’aurai honte de moi si je ne travaillais pas »).
    Les présupposés idéologiques du questionnaire posent problème tant dans la conception du rapport aux savoirs que dans la recherche des causes des difficultés scolaires. Leurs visions sont réductrices, orientées, erronées. De plus, l’enfant est toujours posé en situation de victime (des autres, du maître, des choix familiaux, du système…), une perception négative de l’école oriente le questionnaire tout du long (« je n’aime pas travailler dans le bruit » «en classe je travaille parce que je n’ai pas envie que mon enseignant me crie dessus »).

    Un questionnaire qui, sous couvert d’objectivité, d’écoute de l’enfant et de pseudo esprit scientifique (« l’élève est considéré aujourd’hui comme un participant actif de son apprentissage scolaire » « en complémentarité à l’évaluation cognitive, l’objectif de ce questionnaire est d’interroger ces facteurs affectivo-motivationnels, appelés aussi dimension conative »), soulève de nombreuses questions sur l’objectif réel. Nouvelle étape scandaleuse dans le fichage des élèves ? Quelles utilisations futures (Concurrence entre écoles, évaluations des enseignants, suspicion sur les familles…) ?

    Ce questionnaire, à l’image des stages de rattrapage, des nouveaux programmes, s’est fait en l’absence de toute concertation avec les délégués des personnels, les parents, les professionnels de l’école. Va-t-on vers la généralisation de ces méthodes ministérielles ? Des questionnaires similaires ont déjà été largement décriés : lors de la publication du rapport de l’INSERM sur les troubles des conduites des enfants, pour le retrait de certains champs de la base élève, et localement sur Pau pour la suspension du questionnaire du Programme de Réussite Educative. Aujourd’hui encore, on essaie de passer en force par un questionnaire établi en catimini et en passation réduite (88 circonscriptions éducation nationale seraient concernées avant une généralisation future ?), en jetant une fois de plus le discrédit sur l’école publique.
    Au lieu de favoriser les relations éducatives au sein de l’école avec une politique d’éducation ambitieuse pour tous, l’implantation d’équipes pluri-professionnelles complètes (personnels Rased, psychologues, médecins scolaires, travailleurs sociaux, infirmières…) on veut faire croire que l’établissement de questionnaires remplace un travail de fond respectueux de l’enfant, de sa famille et des professionnels sur le terrain.
    vous pouvez trouver le questionnaire sur : http://www.everyoneweb.fr/lec

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mer 4 Juin - 4:44

    Une sorte de base-élèves en Allemagne vient d'être épinglée :

    BigBrotherAward Allemagne, catégorie „région“ remis au Service Formation
    et Sport de la ville libre hanséatique de Hambourg,

    représentée par Alexandra Dinges-Dierig, sénatrice du service formation et
    sport, pour la mise en place d’un „fichier central élèves“ (FCE) qui a
    pour but, entre autres, de dénicher des familles d’origine étrangère sans
    permis de déjour valable.

    [...]

    http://allemagne-et-plus.a18t.net/?p=39

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mer 4 Juin - 4:47

    Nouvelles de base-élèves reçues pas le CIRBE. Ca bouge !




    Des nouvelles de l'Ain, du Lot, du Tarn et Garonne, de la Haute Garonne,
    des Bouches du Rhône, de la Drome et ... même de l'Aveyron!
    DU LOT :
    Aujourd'hui (mercredi 28 mai) à Cahors une cinquantaine de parents et de
    militants ont perturbé la tenue d'un stage de formaté ion des directeurs
    d'école sur base élève, provoquant la colère de l'IA. A dix heures les
    parents d'élèves se sont emparés des directeurs d'école et les ont mis
    dehors; Fin du stage. Aline

    DU TARN et GARONNE:
    Marianne P:J'ai reçu deux mails du Tarn-et-Garonne, je vous fais suivre,
    pour info :

    Une réunion départementale est enfin prévue pour mardi 17 juin, à Montauban,
    Maison du peuple, salle Buisson à 20h00. La salle est réservée au nom de la
    fcpe. Il n'y avait pas de possibilités plus tôt. Nous pourrions faire
    le point sur les actions passées, échanger les documents de travail et
    s'organiser pour la suite: actions auprès des écoles, parents,
    mairies, inspections, formation...Toutes les propositions sont les
    bienvenues!
    Venez nombreux!
    collectif82 contre base élèves

    bon écho général des tables tenues devant les écoles de st antonin.
    rapide réu avec les parents mobilisés cet aprem. l'un d'entre eux viendra
    sans doute
    le 17 à montauban.
    d'ici là on réécrit à chaque parent pour demander à ceux qu'on n'a pas vus
    (pour
    cause de bus essentiellement) de prendre position, et pour les inviter à une
    réu
    d'info-apéro le mardi 10 à 19h30 dans ou devant la mairie (selon le temps).

    DE LA HAUTE-GARONNE:

    Une argumentation juridique permettant aux parents de refuser de
    renseigner Base élèves
    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2713
    Une lecture recommandée à ceux qui pourraient avoir encore un doute sur le
    lien entre Base-élèves et la loi de prévention de la délinquance ...
    Cordialement de Toulon (et de Toulouse

    Du coup, j'ai envoyé de mail au collectif 31: Bonjour la Hte Garonne !Très
    heureux de pouvoir enfin rentrer en contact avec vous !Je suis membre du
    collectif aveyronnais (St Affrique) contre Base Elèves..... nous
    souhaiterions pouvoir rentrer en contact avec M. Mignard car nous
    travaillons à une soirée départementale le 19 septembre et nous serions
    très heureux d'avoir M. Mignard comme conférencier (déjà prévu, M. Marc
    Maximin)....Qu'en dites vous ?Josef Ulla, pour le Collectif St Aff 12.
    . Jean-François Mignard est président de la Ligue des Droits de l'Homme de
    Toulouse, et membre du collectif toulousain « Base-élèves, non ! »

    En voici davantage sur ce collectif:

    Le Collectif 31 « BASE-ELEVES » : NON ! comprend les organisations
    suivantes :Collectif Toulouse-Libertés, FCPE, FSU, Ligue des droits de
    l'Homme, RESF, CGT Education, Syndicats des Avocats de France, SNUipp/FSU,
    SUD Education, SNPES-PJJ/FSU, CRI, Syndicat de la Magistrature,
    Confédération Syndicale des Familles, MRAP, Collectif Résistance à la
    Délation, Association des Psychologues de l'Éducation Nationale-APSEN 31,
    ICEM 31.

    Les organisations qui le constituent s'opposent à la mise en place du
    fichier « Base Elèves » Premier Degré qui est un fichier partagé entre
    l'Education Nationale et les Municipalités. Ce logiciel, outre qu'il
    participe à une politique de fichage généralisé des populations (en
    l'occurrence des enfants), contient des données confidentielles qui
    concernent la scolarité, le suivi des élèves en difficultés, leur
    absentéisme...Contact : http://www.truc.abri31.org/-Non-a-Base-eleves-
    mel:base.eleves.non@abri31.org

    DE LA DROME:

    Lundi soir, le 26 mai 2008, le Conseil municipal de Portes-lès-Valence a
    adopté à l'unanimité (moins une voix) une motion. Droite et gauche ont été
    unanimes pour :

    · refuser le fichage généralisé des mineurs et des familles,

    · inviter les citoyens eux-mêmes à refuser toute forme de fichage
    généralisé,

    · affirmer que tant l'Ecole que la Commune doivent continuer de se
    préserver d'atteintes aux libertés pour remplir leurs missions,

    · refuser (ou de stopper) l'utilisation du logiciel « base élèves
    » pour l'inscription à l'école des enfants de la commune,

    · affirmer que les écoles de la commune doivent continuer de
    scolariser tous les enfants de leur territoire,

    · affirmer qu'il est de la responsabilité des conseils municipaux
    de manifester leur opposition.

    En adoptant une telle position proposée par le Collectif pour le retrait
    de base-élèves (CRBE26), le conseil municipal de Portes-lès-Valence
    participe d'un mouvement qui s'étend contre ce système de données. Cette
    décision est un encouragement fort pour les autres communes du département
    : il est possible de dire « non », y compris dans des perspectives non
    partisanes, puisque nos libertés fondamentales sont en jeu.Rappelons quand
    même le chemin qui a été pris pour parvenir à une décision aussi franche
    et nette. La Municipalité a été contactée par le collectif et l'élu en
    charge des écoles a été rencontré. La conviction a été partagée des
    multiples aspects dangereux de « base élèves » et l'élu a fait partager
    cette conviction par le Bureau municipal. Celui-ci a convenu qu'avant même
    une décision présentée devant le conseil municipal, il y avait un enjeu
    démocratique à ce que la population portoise soit informée et se saisisse
    de l'affaire.. Une réunion publique a été organisée conjointement par la
    Municipalité et par le CRBE26. Enfin, le conseil municipal a
    souverainement délibéré sous l'œil vigilant d'un contrôle populaire. Car
    s'il est important pour tout de suite que les communes délibèrent, il est
    aussi important pour maintenant et pour demain que la population se
    saisisse des enjeux de tels systèmes.Il est possible de multiplier cette
    démarche dans un maximum de communes du département et le collectif est à
    disposition pour ça ; encourageons toutes les initiatives. Demandez les
    compétences du CRBE26 (crbe26@yahoo.fr). Des contacts existent avec
    certaines municipalités pour aller dans ce sens ; multipliez-les.

    Lire aussi la pj "compte-rendu de la réu du 29 mai"

    DE L'AIN:
    Bonjour à toutes et tous
    L'idée d'une manifestation le 14 juin se précise, et il semble que dans
    les départements, une mobilisation se dessine pour aboutir à créer une
    "coordination nationale" pour faire valoir les positions au ministère.
    Bon, nous on a un peu du mal à trouver 4 volontaires pour faire un
    collectif sur le Pays de Gex (25ème appel, qui veut venir, y'a déjà moi,
    je veux bien prendre des décisions tout seul mais bon) mais l'idée vaut le
    coup.
    Alors on pourrait se joindre donc au 14 juin, en allant à Gex sur le
    marché pour tracter, faire signer la pétition et porter des trucs à la
    sous-préfecture. Je vais planifier ça, on sera forts. Essayez de savoir
    dans les écoles et de faire remonter le nombre de courriers d'opposition
    que les parents ont rempli, ça il faudrait vraiment le savoir pour donenr
    des chiffres valables.
    Ensuite, il se trouve que ce jeudi 5 juin, de 17h à 20h à Cessy il y a une
    autre formation Base élèves, pour une quinzaine de directeurs (dont ceux
    de Cessy, Divonne, Gex, Ss Genis). Une présence et un blocage d'entrée par
    des personnes motivées peut se décider dans l'urgence (on a le matériel et
    les volontés pour) c'est juste que ce sera sans moi je ne peux pas y être,
    mais ça bon on s'en fout, on a bien vu en février à Cessy, les parents
    étaient forts. Avec quelques enseignants, les assoces, hop ! Tout le monde
    se colle des codes barres, et ça fait de l'effet.
    Répondre à ce courriel pour se porter volontaire, à 10 ça peut déjà
    donner. Sans compter que les directeurs convoqués peuvent manifester,
    après tout.
    Pierre, de l'Ain

    DES BOUCHES DU RHONE:

    http://millebabords.org/spip.php?article8583#sp8583

    Voir la pj "Base élèves

    ET EN AVEYRON...

    Voici la liste des écoles refusant le logiciel Base élèves.... elle
    s'allonge petit à petit...
    -L'école de St-Rome de Cernon

    -école publique tournemire :

    -villefranche de panat

    -Ecole de Sauveterre de Rouergue
    -Ecole Fondamente

    -saint jean delnous (

    -SALAN DE QUINS ( 3 classes)
    -école de St Martial 12800 Tauriac de Naucelle

    -Ecole publique Saint Sernin

    -Ecole de Druelle Circo de Decazeville

    -Ecole de Martiel 12200

    -ECOLE DE SAINT ROME DE TARN

    -Ecole Jean Monteillet 12780 Vezins de Lévézou
    -Ecole de Pruines-Mouret; -Montlaur

    -Ecole primaire de St Affrique

    -Ecole maternelle Gare – St Affrique

    -La Vitarelle Nord Aveyron

    -Fayet

    -école d'application des Genets, Onet

    -Ecole de Cruéjouls

    -St Izaire

    -Rébourguil

    -Ecole de Cruéjouls

    -Ecole de Mayran

    -Ecole de Montbazens

    BREF COMPTE-RENDU DE LA REU DU 29 MAI, à St Aff:

    -Pour le 14, une soirée était prévue (et la FCPE primaire de St Aff
    comptait distribuer des tracts ds les écoles), mais l'impossibilité de
    trouver une date, et le fait que le 14 soit la fête à St Aff, tout cela
    nous pousse à repousser au 19 septembre (soirée avec intervention Marc
    Maximin, et ...); une équipe du collectif travaille à organiser une soirée
    débat autour du film 1984 de G. Orwell, et des films sur Base Elèves, dans
    un village du Sud Aveyron (Camarès ?). Date à déterminer

    -Le Crabe nous informe de la distribution à toutes les écoles
    aveyronnaises d'un courrier aux délégués parents d'élèves (prise en charge
    financière des envois et tirages par Snuipp12 et Sud Educ 12).

    bonne soirée.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Ven 6 Juin - 5:38

    Infos reçue par le CIRBE (collectif isérois pour le retrait de base élèves)



    Pour information, voici le message intersyndical que nous avons envoyé
    dans les écoles ce jour (et en PJ une lettre type aux parents d'élèves).




    URGENT !

    Solidarité avec les directeurs et directrices qui refusent d'entrer dans

    Base Elèves (BE)!



    Vous avez reçu un courrier de l'IA vous enjoignant de justifier d'ici le 2 juin le fait de n'avoir pas renseigné BE et de la remplir d'ici le 15 juin sous peine de constater le service non fait,



    Vous n'avez toujours pas assisté à la formation à la mise en place de BE et vous subissez des pressions de la part de l'administration (énième convocation, parfois par lettre recommandée, pour le 16 pour certains d'entre vous…),



    Contactez-nous !



    Compte tenu de l'absence totale de débat public, du mépris des libertés ndividuelles et de l'opposition de très nombreux parents, les pressions de l'administration sont inadmissibles ! Vous avez notre soutien total dans cette résistance dont nous contribuons à l'organisation.



    Pour ce faire, face à la tactique d'individualisation des rapports utilisée par l'administration, il est plus qu'urgent, si vous le souhaitez, de nous mettre toutes et tous en lien pour échanger. Merci de prendre contact avec nous en envoyant un message à premierdegre38@gmail.com (nous vous conseillons de le faire depuis votre boîte mail personnelle). Nous savons que certains et certaines sont en train d'élaborer une stratégie collective, une telle initiative mérite d'être élargie au plus grand nombre, avec l'appui de syndicats.



    Nous envisageons de réfléchir avec vous (nous ne saurions le faire sans votre avis) à des actions fortes de solidarité. Si vous le souhaitez, nous pouvons organiser une réunion très rapidement, en tous cas des échanges mails, en vue de définir ces actions. Une demande intersyndicale d'audience auprès de l'IA est envisageable, y compris avec vous, avant le 15, si les syndicats clairement opposés à Base Elèves sont d'accord.



    Nous insistons sur le fait que le combat contre BE ne doit pas être la préoccupation des seul-e-s chargé-e-s de direction mais concerne bien l'ensemble des collègues que nous invitons à nous rejoindre.



    Nous exigeons le retrait de BE et la suppression de toutes les données déjà enregistrées !



    Le GIRAAF, Groupe Intersyndical de Réflexion et d'Action contre l'Autoritarisme et le Fichage, soutenu par la CNT éducation 38 (educ.38@cnt-f.org) , le PAS 38 (pas38@wanadoo.fr) et SUD éducation 38 (sudeducationgre@worldonline.fr).








    --
    Le Collectif Isérois pour le Retrait de Base Elèves
    Contact collectif : baseeleves@gmail.com
    Site: http://baseeleves38.wordpress.com


    lettre-type pour parents d'élèves

    Base Elèves : les enfants sont fiché-e-s, personne ne s’en fiche !
    Solidarité avec les directeurs et directrices qui refusent la mise en place de Base Elèves !
    Le directeur/la directrice de l’école de votre enfant est menacé-e de sanction par son
    administration car il/elle refuse de mettre en place Base Elèves, outil de fichage nominatif et centralisé des enfants, dangereux et liberticide.
    - Il/elle devait renseigner Base Elèves avant le 30 avril et vient de recevoir un courrier de l’Inspection Académique l’enjoignant de le faire d’ici le 15 juin sous peine d’être sanctionné-e pour « service non fait » (retrait de salaire).
    ou bien
    - Il/elle est convoqué-e une énième fois, et cette fois par lettre recommandée individuelle, à une formation Base Elèves.
    L’administration met tout en place pour que les directeurs et directrices :
    - se retrouvent isolé-e-s alors qu’il s’agit d’un sujet qui concerne à la fois les équipes enseignantes, les parents d’élèves mais aussi l’ensemble de la société,
    - finissent par céder, même si Base Elèves va à l’encontre des missions, de l’éthique
    professionnelles des enseignant s et enseignantes, et à l’encontre de l’intérêt des enfants et de leurs familles dont la confiance est trahie.
    En tant que parents vous êtes directement concerné-e-s :
    Vous pouvez soutenir le directeur/la directrice et faire pression pour que Base Elèves
    ne soit pas mise en place dans votre école.
    Vous pouvez refuser par écrit que votre enfant soit fiché-e dans Base Elèves.
    Réunissez vous et n’hésitez pas à contacter le CIRBE, Collectif Isérois pour le Retrait de Base Elèves (mél : baseeleves@gmail.com et blog : http://baseeleves38.wordpress.com)…
    Une caisse de solidarité s’est mise en place, que vous pouvez contribuer à alimenter
    (en adressant vos chèques au syndicat de votre choix en indiquant « solidarité BE » au dos du chèque)…
    Le GIRAAF, Groupe Intersyndical de Réflexion et d’Action contre l’Autoritarisme et le
    Fichage, soutenu par SUD Education 38, CNT Education 38, PAS 38.
    Contacts
    PAS 38 CNT éducation 38 SUD éducation 38
    BP 101 BP 385 12 bis rue des trembles
    38001 Grenoble cedex 1 38015 GRENOBLE cedex 1 38 000 Grenoble
    04-74-92-61-39 educ.38@cnt-f.org sudeducationgre@worldonline.fr
    pas38@wanadoo.fr

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mar 10 Juin - 6:14

    Lettre type pour les parents qui refusent "base
    élèves"





    http://profs-en-greve.effraie.org/



    Lettre type pour les parents qui refusent "base élèves"


    Par profenlutte le dimanche, juin 8 2008, 19:31

    Nom et prénom

    à

    Monsieur le Directeur Madame la Directrice,

    de l?école de l?école nom de l?école
    de
    commune, département
    .

    Monsieur/Madame,

    Je m?adresse à vous en tant que père / mère / représentant léga...

    de nom et prénom de l?enfant
    ,
    élève en classe de préciser la classe
    .

    Contestant la logique de Base élèves, je vous demande, en vertu de
    l?article 39, 5e alinéa, de la loi « Informatique et libertés », de ne
    pas renseigner Base élèves 1er degré pour mon enfant et de supprimer les
    informations le concernant que ce fichier pourrait déjà contenir.

    Je vous prie ...

    Dater et signer

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Jeu 12 Juin - 21:34

    Flicage des enfants dans les écoles...


    Edifiant...
    >
    >
    >
    > Daté du 6 juin 2008
    > http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6750
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    > Conseil local de Monein
    >
    >
    > Des enfants soumis « à la question » à l'insu de leurs parents !
    >
    >
    > Expérimentation à l'école primaire de Monein de l'évaluation CM2
    > jeudi 22 mai 2008, par Conseil local Monein
    >
    >
    > Pire que base élève, une nouvelle opération de fichage ose utiliser les
    > enfants dans le cadre même de l'école.
    >
    >
    > À l'école primaire de Monein sont arrivées, dans un gros carton, les
    > évaluations dites expérimentales, concernant les CM2.
    >
    >
    > Rien que de très normal direz- vous. Sauf que, premier
    > point surprenant, les dits documents, une fois complétés par les élèves
    > devaient être retournés directement au ministère SANS QUE LES
    > INSTITUTEURS LES AIENT CORRIGÉS. En outre, contrairement aux autres
    > évaluations les parents n'avaient pas à prendre connaissance des
    > évaluations de leur enfant....et pour cause !
    >
    >
    > Si les 3 premières parties sont somme toute assez anodines, la partie 4
    > révèle bien des surprises !
    >
    >
    > Elle s'intitule : PARTIE 4 QUESTIONNAIRE. On précise
    > bien au bambin, qui a déjà fait auparavant 3 séries d'évaluations que
    > « ici toutes tes réponses sont bonnes, il n'y a pas de mauvaises
    > réponses ».
    >
    >
    > Et ça commence très fort avec des questions du type :
    >
    > « Es -tu né en France ? »
    > « Ta mère est née en France ? »
    > « Ton père est né en France »
    > « Quelle langue parles- tu à la maison ? »
    > « D'habitude qui vit avec toi à la maison ?
    >
    > a) ta mère
    > b) une autre femme tenant le rôle de ta mère
    > a) ton père
    > b) un autre homme tenant le rôle de ton père"
    >
    >
    >
    > La ressemblance avec les questions qui figuraient sur
    > la première mouture de BASE ÉLÈVES n'est certainement pas fortuite.
    > Viennent ensuite des questionnaires concernant « Ce que je pense des
    > devoirs à la maison » morceaux choisis : « à la maison j'ai vraiment
    > l'impression de perdre mon temps » ou alors « je fais mes devoirs à la
    > maison parce que j'aurais une mauvaise image de moi si je ne
    > travaillais pas »
    >
    >
    > Également la rubrique « Ce que je pense de ce que je
    > fais à l'école » avec des réponses comme « en classe je travaille parce
    > que je n'ai pas envie que mon enseignant(e) me crie dessus »
    >
    >
    > Le questionnaire comporte 11 pages avec des questions
    > QUI N'ONT RIEN À VOIR AVEC L'ÉVALUATION PÉDAGOGIQUE des petits CM2. De
    > plus ces questions sont pernicieuses, retorses.
    >
    >
    > Quel est le but de ce questionnaire ? De quel droit le
    > ministère de l'éducation fait-il remplir ces fiches qui interrogent sur
    > la nationalité, les conditions de vie à la maison, sous prétexte
    > d'évaluation pédagogique ?
    >
    >
    > Les parents ne sont pas informés de ce que l'on demande
    > aux enfants. Sans l'attitude courageuse et civique des enseignants de
    > l'école de Monein qui ont alerté les parents, cette opération dite
    > « expérimentale » se serait déroulée dans le plus grand secret.
    > L'utilisation, fourbe, de l'ingénuité des enfants qui n'ont pas d'autre
    > choix que de répondre dans ce contexte scolaire, la volonté délibérée
    > de ne pas informer les parents et de maintenir cette opération dans
    > l'opacité, rappelle des pratiques totalitaires en cours dans d'autres
    > lieux et dignes d'autres temps. Sans parler de la culpabilité que
    > pourraient ressentir les enfants face à un tel interrogatoire.
    >
    >
    > Cette « expérimentation » touche ou va toucher
    > certainement d'autres écoles mais elle se déroule dans la plus grande
    > opacité. Il est de notre devoir à tous d'alerter parents,
    > professionnels, élus et de dénoncer un scandaleux fichage des enfants.
    >
    >
    > Interrogé par le secrétaire départemental du SNUIPP 64
    > (syndicat majoritaire dans le premier degré), l'Inspecteur d'académie
    > n'a pas souhaité répondre....
    >
    >
    > Vous pouvez consulter ce questionnaire CM2 à cette adresse
    > http://www.everyoneweb.fr/lec/
    >
    >
    > Samedi 24 juin les parents FCPE de Monein, très
    > mobilisés, seront à la manifestation à 11h au complexe de la République
    > à Pau, et distribueront des tracts pour informer et alerter les autres
    > parents.
    >
    >
    > P.-S.
    > Vendredi 23 mai : devant l'avalanche de protestations, malgré la
    > caractère limité de l'expérimentation (80 écoles en France) le
    > ministère a décidé de demander aux enseignants de ne pas faire remplir
    > la partie 4 de l'évaluation CM2 « expérimentale ».
    >
    >
    >
    >
    > Jusqu'ou cela ira-t-il ?
    >

    jeffe

    Masculin
    Nombre de messages : 207
    Age : 108
    Localisation : au soleil
    Emploi/loisirs : faire la [ R]évolution
    Humeur : [R]évolutionnaire
    Date d'inscription : 12/04/2008

    Re: fichier base-élève

    Message par jeffe le Ven 13 Juin - 5:33

    C'est la tactique de la surenchére.
    On noit l'ennemie sous un flot continue jusqu'à se que sa ressistance céde...

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Ven 13 Juin - 6:34

    nouvelle purge de données personnelles pour base élèves 1er
    degré
    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2739

    étonnant non ?

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 16 Juin - 5:14

    Bonjour,

    1) Le problème juridique :
    S'agirait-il d'une déclinaison spectaculaire de l'article 1 sur les CLSPD (décret paru 2007-1126) et d'un "groupe de travail" ...?:
    "Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance peut constituer en son sein un ou plusieurs groupes de travail et d'échange d'informations à vocation territoriale et thématique. Les faits et informations à caractères confidentiels échangés dans le cadre des groupes de travail ne peuvent être communiqués à des tiers".

    ou dans le dispositif PRE "Réussite éducative" au niveau local, "Chartes" signées sur cette ville, s'il était prévu des réunions des Enseignants avec le Maire, mais il faut de toutes façons que l'Education Nationale en soit signataire, pour ses agents.
    L'académie devra donner le contenu des document qu'elle a signée, aux enseignants interpellés par le Maire qui ont quitté courageusement la réunion.
    Et là, il y aura de quoi faire, pour les syndicats d'enseignants...

    Quelle base légale ce maire donne-t-il lui-même, à cette "cellule de veille" où sont échangées des informations nominatives ?

    2 ) L'impact pour les Enseignants de primaire ?:
    Le bon vouloir du maire de la ville est fondamental dans l'attribution des budgets municipaux pour l'état des locaux, le matériel, les ATSEM, et les activités dans une école primaire...
    Ce Maire a peut-être essayé d'y aller au forcing sachant son pouvoir financier ?

    3 ) Le problème actuel du "n'importe quoi" dans la tête des Maires :
    Contrairement aux maires de droite qui revendiquent ce genre d'acte auprès de leurs électorats, les Maires de gauche n'apprécient pas du tout que ça se sache.
    Leurs Directeurs du Cabinet quand ils sont interpellés par les habitants et les média locaux, ne savent plus où se mettre...
    Rappeler au Maire que son parti politique, et même plus largement les autres partis de gauche qui lui a permis d'être élu, ont été fondamentalement opposé à la loi P.dela Del durant son passage à l'Assemblée, peut être très efficace.

    4 ) Les histoires de cloche-merle local :

    Ce maire est lui-même un enseignant (histoire-géo) d'après le site de la ville .....!

    Pour qu'un Maire PC, aille interroger des enseignants sur les enfants, dans une "cellule de veille", c'est qu'il doit y avoir un sacré salade préalable de conflits ?..., de mise en cause politicienne par d'autres élus ?..., des plans d'enfer d'initiatives de cadres administratifs ?
    Il faut souvent mettre en perspective tout le petit monde politique et social local sur la ville, les Services du C.G., les TS ville s'il y a en a..., les contentieux sur des situations de famille en difficulté qu'il y ont pu avoir...
    On ne perd pas son temps en s'interrogeant sur le cloche-merle interne... mais ça aide juste à mieux comprendre.


    Bon courage au collectif antidélation 76 et tiens-nous informés sur cette nouvelle affaire, pour les suites qu'il y aurait à donner collectivement ?





    Les enseignants des écoles primaires et des collèges de la municipalité de Saint-Etienne-du Rouvray (agglo de Rouen) ont été conviés à participer à une "cellule de veille" à l'initiative du maire (P.C.) qui était présent. Les travailleurs sociaux de prévention n'avaient pas été conviés .Des noms de familles, de jeunes ont été cités, certains parents ont été qualifiés "d'alcooliques", "d'assistés"de "laxistes", etc... des comportements de certains jeunes ont été passés en revue avec des jugements de valeur, les familles suivies dans le cadre d'une mesure d'assistance éducative nommées Les enseignants consternés ont quitté la réunion.
    est-ce une application de la LDPD? ce genre de réunions existe-t'elle ailleurs?merci de vos réponses.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mar 17 Juin - 15:03

    Une copine avait écrit au maire, inquiétée par la nouvelle ci-dessus.

    j'avais écrit un mail au maire de saint etienne du rouvray.
    Ils m'ont répondu:

    Madame,
    Monsieur le Maire m'a demandé de vous transmettre la réponse suivante :
    "J'ai bien reçu votre message du 16 juin 2008 et comme vous, je suis attaché au respect des droits et des personnes dans la mise en oeuvre de dispositifs qui pourraient porter atteinte aux libertés individuelles.

    En ce qui concerne la Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, je peux vous indiquer que dans le cadre du Plan de Réussite Educative, ont été mises en place, dans chaque établissement scolaire, des cellules de veille éducative, qui ont pour objectif d'organiser les échanges entre partenaires (Ville, communauté éducative, services sociaux et club de prévention spécialisé) pour mieux résoudre les problèmes liés à l'absentiéisme scolaire, et éviter que des élèves quittent prématurément le système scolaire.

    Les participants à ces cellules de veille éducative ont d'ailleurs élaboré "une charte de fonctionnement et de confidentialité" pour que les échanges d'informations nécessaires soient maîtrisés et garantissent les libertés individuelles. Ce document précise que l'information des familles et leur accord sont en préalable nécessaire et que l'élève et la famille sont associés à la mise en place des projets et leur adhésion est recherchée tout au long du processus.

    Comme vous le voyez, le dispositif concerné a une visée pédagogique et ne peut en aucun cas être assimilé à un dispositif de traitement de la délinquance.

    Si cela en avait été le cas, il est bien évident que ni la Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, ni les travailleurs sociaux (assistantes sociales, éducateurs de prévention spécialisée) n'auraient pu s'associer à une telle démarche.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Jeu 25 Sep - 20:39

    la coordination des collectifs contre base-élèves envoie une nouvelle
    lettre à Xavier Darcos. A lire sur le blogue :

    http://retraitbaseeleves.wordpress.com/

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Sam 4 Oct - 6:39

    Un militant de RESF86 , directeur d'une petite école MATERNELLE de laVienne
    vient de se faire sanctionner par l'accadémie de la Vienne ,pour son refus
    de colaboration au remplissage des saisies des données dans Base-Elèves.
    SON OPPINIATRETE DURE DEPUIS UNE ANNEE déjà, son syndicat ne le soutient
    plus depuis cette date ;

    Nous organisons un collectif de soutien et nous vous demandons de nous
    aider à la diffusion de ce message.A cette heure, je ne peux vous fournir
    un résumé de son histoire mais je me hâte pour vous le communiquer

    A notre connaissance il est le Premier SUR LA FRANCE à subir cette sanction,
    je vous mets en lecture le message qu'il a reçu:Mme l'inspecteur
    d'académie de la Vienne m'a écris le 26 mai dernier pour me demander de
    commencer la saisie des données dans base élèves sinon une sanction
    financière me serait appliquée. J'ai reçu un courrier en recommandé il y a
    trois jours m'enjoignant de remplir la base avant le 30 septembre, sous
    peine de me voir appliquer un retrait sur salaire tous les jours où « mon
    service » ne serait pas fait à partir du 01 oct. Après information, ce
    retrait sur salaire ne concerne pas que mon indemnité de direction mais
    l'intégralité de mon salaire, ce qu'ils appellent du doux nom d'1/30 de
    salaire chaque jour, ce qui revient au bout du mois à 30/30 c'est à dire
    l'intégralité du salaire.
    Nous sommes le 02 octobre, le décompte salarial est commencé. Je n'ai pas
    encore de plan bien arrêté pour la suite. J'oscille selon mon humeur entre
    diverse positions. merci pour votre solidarité , une pétition sera mis en
    ligne et je ne manquerai pas de vous prévenir

    solidarité

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 3 Nov - 17:00

    Comme prévu, le ministère de l’Education nationale publie – le jour de la Toussaint... – une version light de Base élèves 1er degré.
    Voici l'arrêté : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2935


    Le ministère “oublie” de préciser ce qui est peut-être le plus important : au moment de sa première inscription dans l’enseignement primaire chaque enfant se voit attribuer un Identifiant national élève (INE), qui le suivra pendant toute sa scolarité (primaire, secondaire, supérieur).
    Ces identifiants permettront à l’administration de constituer un répertoire de la jeunesse.

    Cette page du site LDH Toulon vous donnera des informations sur certains aspects d’un fichage à propos desquels le ministère reste étrangement silencieux (à titre d’exemple : les données de l’INE pourront être conservées pendant 35 ans !).

    Sans oublier qu'une "sans-papière" a été récemment convoquée au commissariat (Paris V) après avoir inscrit son fils à l'école http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2930

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 3 Nov - 17:41

    ** Réunion nationale de résistance au fichier Base Elèves **
    par Souriez le mercredi 29 octobre 2008

    Appel pour une réunion nationale de résistance au fichier Base Elèves

    Cette réunion aura lieu à Paris dans les locaux de La Bourse du Travail

    3, rue du Château d’Eau, Paris 11ème (Métro République)

    samedi 8 novembre de 10h30 à 18h.

    Le fichage généralisé de l’enfance est en marche… Il se fait
    progressivement, département par département, académie par académie,
    dans une indifférence quasi générale.

    Nous savons depuis le début que le fichier central Base Elèves n’est
    pas un simple outil de gestion pour l’Education Nationale mais un des
    instruments mis en place pour le contrôle de la population. Nous avons
    compris que l’enjeu immédiat de ce fichier est la création d’un
    répertoire national (...)

    -> http://souriez.info/Reunion-nationale-de-resistance-au

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mar 4 Nov - 5:25

    COMMUNIQUÉ LDH
    Paris, le 3 novembre 2008



    Base élèves 1er degré : la mobilisation paye



    La Ligue des droits de l’Homme se félicite du contenu de l’arrêté du 20 octobre 2008 « portant création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel relatif au pilotage et à la gestion des élèves de l’enseignement » publié ce 1er novembre.


    Cet arrêté constitue sans aucun doute une victoire de la mobilisation qui ne s’est pas démentie durant plusieurs mois contre les dangers de l’implantation sans base légale du fichier « Base élèves », dangers liés notamment aux risques d’interconnexion avec les fichiers municipaux de « prévention de la délinquance » et à la disproportion entre la nature des données collectées et les besoins du service public.


    Il fixe en effet de manière limitative les données susceptibles d’être enregistrées et la durée de leur conservation, interdit notamment la collecte d’informations sur la nationalité et sur « l’origine raciale ou ethnique » (sic), limite l’accès des maires aux données qui relèvent strictement de leur compétence en la matière et impose l’anonymisation des données transmises aux services administratifs de l’Education nationale.


    La LDH considère en conséquence que doivent être retirées toutes les sanctions prises par les rectorats à l’encontre de ceux et de celles qui se sont opposés à « Base élèves » et auxquels le ministère vient de donner raison.


    Elle appelle au maintien de la plus grande vigilance face à l’application de cet arrêté, en particulier en ce qui concerne l’« identifiant national élèves » qui ne saurait faciliter des opérations ultérieures d’interconnexion comparables aux pratiques de l’administration fiscale.


    Elle demande au ministre de l’Education de recevoir au plus tôt les organisations associatives et syndicales concernées pour donner toutes les garanties nécessaires à une application de cet arrêté conforme à la fois aux besoins du service public et à la garantie des droits des élèves et de leurs familles.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Mar 18 Nov - 7:52

    base élèves : attention à la Bnie qui se cache derrière !


    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2960

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Ven 21 Nov - 11:24

    Communiqué de presse
    Collectif national de résistance à Base élèves
    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2949

    Une vingtaine de collectifs départementaux contre Base Elèves, représentés par 75 personnes, se sont réunis à Paris ce samedi 8 novembre 2008.

    Après l’arrêté du 1er novembre, les collectifs réaffirment leur opposition au traitement automatisé de données à caractère personnel « Base Elèves » mis en place dans le premier degré.

    Le point central du dispositif est l’immatriculation de tous les élèves à partir de trois ans. Des documents obtenus récemment dans le cadre d’un recours au Conseil d’Etat montrent que l’objectif premier du ministère est la mise en place de la Base Nationale des Identifiants Elèves, véritable répertoire de la jeunesse dont les données pourront être conservées… 35 ans !

    Les collectifs départementaux et les associations présentes ont constitué un Collectif national de résistance à Base Elèves qui demande :

    * la destruction immédiate des données enregistrées de façon irrégulière depuis quatre ans.
    * la levée des menaces et des sanctions à l’encontre des directeurs d’écoles « réfractaires ».
    * la suppression définitive du dispositif Base Elèves.

    Le Collectif national appelle les parents à utiliser tous les recours pour empêcher l’inscription forcée de leur enfant dans le fichier. Il appelle les directeurs d’école à se rassembler pour une déclaration publique et solennelle d’objection de conscience. Il appelle l’opinion publique à ne pas accompagner ce pas décisif de l’histoire du fichage qu’est l’immatriculation dès la petite enfance.

    Fait à Paris le 8 novembre 2008

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 8 Déc - 4:36

    ECOLES / un appel de directeurs/directrices à la résistance citoyenne contre le fichage des enfants





    Un appel de directeurs/directrices à la résistance citoyenne
    contre le fichage des enfants
    A la suite de la réunion du 8 novembre 2008 à Paris qui a vu la création du Collectif national de résistance à Base élèves, plusieurs dizaines de directrices et de directeurs ont lancé l’appel ci-dessous. Rendu public au soir du 24 novembre avec plus de 70 signatures, il en comporte aujourd’hui le double. Une nouvelle rubrique rassemble quelques lettres écrites par des directrices/directeurs réfractaires à Base élèves.

    Si vous êtes directrice ou directeur et que vous souhaitiez vous joindre à eux, écrivez à base-eleves@orange.fr.




    Appel à la résistance citoyenne contre le fichage des enfants
    Directrices, directeurs d’écoles , nous ne mettons pas et nous ne mettrons pas en place l’application dite « Base élèves »,
    Directrices, directeurs d’écoles, ayant renseigné « Base élèves » par nécessité de service, nous bloquerons dès à présent les remontées de données de nos écoles dans Base élèves.
    TOUTES ET TOUS, NOUS DEMANDONS
    L’ARRET DE L’APPLICATION « BASE ELEVES »
    ainsi que la destruction de toutes les données déjà collectées
    En tant qu’enseignants, nous ne sommes pas réfractaires par principe aux technologies nouvelles de la communication. En revanche, lorsque nous les utilisons c’est à titre pédagogique ou à titre administratif, en utilisant des outils de gestion informatique dont les données sont internes à l’établissement et sont détruites régulièrement pas nos soins.
    Nous refusons d’utiliser un fichier national centralisé et partageable dont nous ne pouvons prévoir l’évolution future.

    En tant que responsables d’enfants et fonctionnaires d’Etat, nous ne voulons pas être instrumentalisés par le ministre de l’Education nationale afin d’attribuer un identifiant national (INE) à chaque élève sans l’autorisation de leurs parents et sans aucun débat démocratique.
    Nous refusons de participer à l’établissement d’un répertoire national d’immatriculations des élèves permettant de conserver des données pendant 35 ans.

    En tant que directeurs d’école, nous ne pouvons cautionner la mise en place opaque d’une base de données ne prenant jamais en compte l’information aux parents d’élèves et les objections citoyennes des directeurs d’école.
    Nous refusons que le fichage de mineurs soit considéré comme une formalité administrative.

    En tant que citoyens, nous ne pouvons accepter que pour appuyer l’implantation puis le passage en force de cette application informatique, l’administration n’hésite pas à user de menaces de sanction ou de sanctions effectives (retrait de salaire) à l’encontre de directeurs. La publication d’un arrêté ministériel sur Base Elèves le 1er novembre 2008, soit quatre ans, après le début de l’expérimentation, alors que la majorité des élèves se trouvaient déjà répertoriés, n’affaiblira pas notre position.
    Nous refusons la pression administrative sur les directeurs d’école dont les missions ne peuvent être orientées vers une saisie de données qui les rendrait acteurs d’un contrôle social de la population.

    La demande d’immatriculer nos élèves et d’utiliser Base-Elèves entre profondément en conflit avec notre éthique professionnelle et notre morale personnelle. Nos objectifs, comme enseignants, sont d’aider des individus à se construire à travers leurs apprentissages, de les aider à devenir des personnes autonomes et responsables.
    Nous demandons l’application d’un principe de précaution et la reconnaissance d’un droit à l’objection de conscience.

    Vu la menace d’une altération de la confiance entre les familles et les enseignants,

    Nous, directrices, directeurs, dont la vigilance avait permis de rester en retrait de l’application Base élèves,
    Nous, directrices, directeurs, abusés par des arguments fallacieux de l’administration ou contraints par des pressions de tout ordre,

    Nous avons décidé de sortir de l’anonymat pour demander solennellement et d’une seule voix l’abrogation totale et définitive de toutes les mesures liées à Base élèves et l’effacement, sous couvert d’une autorité indépendante, de toutes les données déjà enregistrées.

    Sont signataires de cet appel :

    Patrick ALAGNOU, Île de la Réunion – Stéphanie ALLAIN-DELFOSSE, Isère – Martine ANGELOTTI, Lot – Etienne ANQUETIL, Puy de Dôme – Barbara BAUDOUIN, Eure et Loir – Patrick BEC, Cantal – Laure BELLET, Drôme – Dany BENEZET, Gard – Annelyse BENOIT, Haute Garonne – Fabrice BERTERA-PORCELLANA, Ain – Michel BERTHOMIEU, Yvelines – Philippe BERTRAND, Morbihan – Eric BILLET, Hérault – Christine BILLY, Essonne – Pierre BLAYAC, Aveyron – Pascale BOCCIARELLI, Hérault – Katia BOILEVIN, Ain – Corinne BOIS, Ain – Marie-Hélène BORRUT, Haute Garonne – Norbert BOSSU, Loire – Jean Pierre BOURDARAUD, Loir et Cher – Isabelle BRASIER, Ain – Sylvie BROUSSOULOUX, Val d’Oise – Christophe BRUNAULT, Vienne – Martine BRUNET, Essonne – Christine BUZZINI, Haute Garonne – Agnès CADET, Val d’Oise – Christine CADORET, Val d’Oise – Elen CARIOU, Finistère – Agnès CARRUELLE, Seine Saint Denis – Denis CASANOVA, Alpes de Haute-Provence – Marie-France CAVILLIER, Isère – Bastien CAZALS, Hérault – Laure CHALVIGNAC, Lot – Laure CHASSAGNE, Lot – Marie Françoise CHERBERO MISTAUDY, Dordogne – Cécile CHEZE, Île de la Réunion – Pierre CHOULET, Puy de Dôme – Brigitte CLAVEL, Isère – Gérard CLAVET, Oise – Fabrice COUDREAU, Seine Saint Denis – Yann COUEDEL, Val d’Oise – Carole CUNY-MARTIN, Yvelines – Didier DEBALS, Île de la Réunion – Véronique DECKER, Seine Saint Denis – Elvine DELAUNOY, Ain – Flora DELMOULY, Hérault – Nicole DESQUE, Île de la Réunion – Sandrine DEVES, Alpes de Haute Provence – Pierre DEVESA, Ain – Claude DIDIER, Isère – Martine DIGNAT, Hauts de Seine – Christian DREVET, Isère – Michel DUCKIT, Isère – Paul DUPEYRON, Cantal – Jean Paul ELUDUT, Morbihan – Carole FAURE, Ain – Sylvie FERRIE, Hérault – Laurence FILIPPI, Gard – Vincent FILLOUX, Hérault – Dominique FLANDRE, Alpes de Haute-Provence – Philippe FOURNIER, Ain – Johann FREMONT, Ardèche – Hadassah GARRIGUES, Haute-Garonne – Christian GERBELOT-LEGRIS, Isère – Olivier GIBERGUES, Hérault – Franck GILLET, Seine Saint Denis – Isabelle GODRON, Loire Atlantique – Frédérix GRASSIN, Isère – Guillaume GUALANDI, Cantal – Jean-Bernard GUENOT, Seine-Maritime – Jacques GUIGUENO, Morbihan – Elisabeth HEURTIER, Isère – Valérie HMEINSALEM, Essonne – Isabelle HUCHARD, Hérault – Amandine ISAIA, Bouches du Rhône – Catherine KERNOA, Seine Saint Denis – Odon KOLLER, Loire – Magali KORDJANI, Hérault – Patrick LABARRIERE, Morbihan – Jean-Marie LACAN, Lot – Rémy LACAVE, Seine Saint Denis – Marcelle LAFILAY, Val d’Oise – Véronique LAMBERT, Drôme – Laurent LANCON, Ain – Zahia LAOUFI, Seine Saint Denis – Kati LARTIGUE, Haute Garonne – Sophie LAVOIX-TONNELIER, Hauts de Seine – Jean-Yves LE GALL, Isère – Pascale LEMARIE, Hérault – François LE MENAHEZE, Loire Atlantique – Carine LEPESANT, Aveyron – Annick L’OLLIVIER, Val d’Oise – Olivier LORENZI, Hérault – Ludovic MARCHAND, Vienne – Murielle MATHY, Ain – Frédéric MATHY, Ain – Gilberte MENAGER, Yvelines – Marie-Hélène MENAULT, Dordogne – Claude MINAUD, Isère – Patricia MOTHES, Haute Garonne – Sarah NADIRAS, Alpes de Haute Provence – Eve NAKACH, Seine et Marne – Olivier NERAL, Aveyron – Eric NESPOULET, Hérault – Sophie NOVARA, Alpes de Haute-Provence – Laurent OTT, Essonne – Jean PAULY, Lot – Meriadec PERROUX, Ain – Anne-Marie PONS, Haute Garonne – Laurent PONSARD, Alpes de Haute-Provence – Danielle POSADO, Bouches du Rhône – Annie POSTIGO, Aveyron – Joël POTIN, Loire Atlantique – Patrick PROVOST, Yvelines – Christine QUIDU, Hauts de Seine – Rémi RIALLAN, Isère – Alain RIVET, Loire – Sylvie ROGER, Aveyron – Cyril ROMETTINO, Alpes de Haute Provence – Sophie ROSSETTI, Drôme – Jean ROUQUET, Yvelines – Christian ROUSSEAU, Aube – Nathalie SALESIANI, Isère – Marc SALZEDO, Morbihan – Yves SCANU, Loire – Elise SERON, Eure – Delphine SEUX, Loire – Pierre SOUIN, Yvelines – Amélie TAHINDRO, Alpes de Haute Provence – Philippe THIMONT, Val d’Oise – Martine TRINEL, Vienne – Cathy TUYAA-BOUSTUGUE, Pyrénées Atlantiques – Josef ULLA, Aveyron – Laure VANEL, Yvelines – Jean-Luc VERILHAC, Loire – François VIENOT, Yvelines – Véronique VINCENT, Cantal – Philippe WAIN, Loir-et-Cher – Sylvie YEUILLAZ, Île de la Réunion.

    Pour en savoir plus sur Base élèves, lire cette synthèse ainsi que cette page : un fichier peut en cacher un autre.

    Section de Toulon de la LDH mercredi 3 décembre 2008 http://www.ldh-toulon.net/spip.php/spip.php?article2964



    *********************************************************************

    Phrase de Pascal : "L'idée est d'associer le plus grand nombre de citoyen(ne)s à la circulation d'informations souvent peu ou mal diffusées par les médias de masse.
    Et ainsi de constituer un réseau informel capable de fédérer nos ressources en tout genre afin d'améliorer sur un mode unitaire notre capacité d'action et de réaction. "


    Nous diffusons à ce jour vers plus de 2900 adresses électros sur le limousin et ses départements limitrophes.

    Envoyez-nous vos infos militantes, nous les diffuserons gratuitement,

    (celles à caractère diffamatoire, raciste, sexiste ou homophobe ne seront pas diffusées)



    Les textes diffusés n'engagent que leurs auteurs.

    Vous pouvez vous désinscrire en nous renvoyant ce message avec pour objet : désinscription



    Sinon, n'hésitez pas à faire suivre le plus largement possible

    Vous pouvez faire suivre ce message en html.



    Cordialement, RESEAU 19, réseau militant.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Sam 20 Déc - 8:18

    quelques nouvelles de base-élèves


    2 articles à lire :

    Le ministère de l’Education nationale a déposé le 3 décembre 2008 une
    déclaration modificative concernant la « Base élèves 1er degré ».

    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3025

    Une utilisation des données de Base élèves par le secteur privé ?

    http://retraitbaseeleves.wordpress.com/2008/12/08/une-utilisation-des-donnees-de-base-eleves-par-le-secteur-prive/

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 16 Fév - 7:29

    BASE-ELEVES

    Objet : Appel des 175 directeurs contre Base élèves

    Communiqué: "l'Appel des 175 Directeurs"


    "Nous, directeurs d'école signataires de l'appel au retrait de Base élèves, apportons notre soutien inconditionnel à Jean Yves Le Gall menacé de se voir retirer sa fonction de directeur au premier septembre prochain.


    Nous allons poursuivre, par diverses actions de terrain ainsi que toutes les médiatisations possibles, l'information de tous les citoyens sur cette décision d'une administration qui nie le droit au respect de la vie privée des enfants, comme celui à l'expression des opinions des familles et des enseignants.


    Nous réaffirmons la nécessite de stopper l'usage de Base élèves et de l'ensemble des fichiers centralisés de l'Enfance.


    Nous renouvelons l'appel à un débat et une réflexion publique sur l'éthique du fichage en France.


    Les directeurs signataires.


    Pour les rejoindre ou pour vous informer:


    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2964


    Pétition en soutien à Jean-Yves Le Gall et aux directeurs:


    http://petition.bigbrotherawards.eu.org/PETITION-pour-le-retrait-de-Base-eleves-SOUTIEN


    http://petition.bigbrotherawards.eu.org/IMG/rtf/Petition-vierge.rtf



    Le site du Comité National pour le Retrait de Base Élèves:

    http://retraitbaseeleves.wordpress.com

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Sam 21 Fév - 1:46

    Base élèves : le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies demande des
    précisions à la France


    [img][/img]
    [img][/img]
    [img][/img]
    [img][/img]
    Le Comité des droits de l’enfant des Nations
    Unies interpelle la France :
    « Veuillez préciser les différentes banques de données
    dans lesquelles les informations personnelles sur les enfants sont collectées,
    stockées et/ou conservées. S’agissant en particulier du dispositif « Base-élèves
    1er degré » veuillez préciser à quelle mission de service public servira le
    stockage au niveau national de données nominatives et indiquer les raisons pour
    lesquelles le droit d’opposition prévu par la loi ne s’applique pas à ce
    dispositif. Veuillez également informer le Comité des conséquences éventuelles
    que pourrait entraîner le refus des parents de fournir les informations requises
    sur leurs enfants.»


    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3141

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Sam 21 Fév - 8:59

    Création d’un nouveau fichier national consacré au "retard scolaire"






    Création d’un nouveau fichier national consacré au "retard scolaire"

    vendredi 20 février 2009, par jesusparis

    Un arrêté publié au JO du 18 février 2009 [1] crée un fichier d’«
    informations nominatives » consacré au « retard scolaire des élèves [2] résidant dans les quartiers de la politique de la ville ».

    La Cnil a délivré un récépissé...

    http://www.hns-info.net/spip.php?article17394

    http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020276633
    _______________________________________________

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8721
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: fichier base-élève

    Message par bye le Lun 16 Mar - 8:18

    Pour ceux qui ne la connaissent pas, Anne-Marie est une amie. Je vous engage à suivre le lien pour lire son texte adressé à l'IA31
    "Base Elève : obéissance ou conscience / contrôle social ou liberté"
    http://resistancepedagogique.blog4ever.com/blog/lirarticle-252147-1185710.html
    .
    Je vous engage surtout à venir la soutenir, mercredi 18 mars à 17h, devant l'Inspection Académique de Haute-Garonne.

    Nous devons être nombreux devant l'IA pour affirmer, nos enfants sont fichés, ne nous en fichons pas.

    Nous devons être nombreux devant l'IA pour montrer qu'Anne-Marie a tout notre soutien.

    Merci à tous ceux qui pourront être là, et merci de relayer l'info à vos réseaux.
    Ninon


    COMMUNIQUE - Vendredi 12 mars

    Mouvement des enseignants désobéisseurs en
    résistance fédérés par le blog Résistance pédagogique


    Anne-Marie PONS, directrice à l'école maternelle de Lourde
    (31), est convoquée à l'Inspection Académique de la Haute-Garonne mercredi 18 mars à 17h.


    Il s'agit de la suite donnée au texte qu'elle a adressé à l'IA le 2 mars dernier : "Base élèves : Obéissance ou conscience / Contrôle social ou liberté". Ce texte qui dénonce le fichage des enfants dès leur entrée à la maternelle a été publié sur le blog Résistance pédagogique pour l'avenir de l'école.

    Anne-Marie PONS avait informé l'Inspection Académique qu'elle refusait, en conscience, d'entrer les données concernant les personnes mineures, en l'occurrence les enfants qui lui sont confiés en tant qu'institutrice chargée d'école.

    RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A ANNE-MARIE PONS
    MERCREDI 18 MARS A 17H

    DEVANT L'INSPECTION ACADEMIQUE DE LA HAUTE-GARONNE

    Contenu sponsorisé

    Re: fichier base-élève

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 28 Fév - 6:10