LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment : -41%
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs ...
Voir le deal
15.99 €

+2
bye
ecotone
6 participants

    Au programme...

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par bye Mar 22 Avr - 19:39

    oui, tu as raison.Et puis arte, c'est très loin d'être la pire. je plaisantais.J'ai vu et revu ce film et il est terrifiant par le constat qu'il met devant nos yeux!
    j'ai regardé une bonne partie du marché de la faim, et il complète très bien le cauchemar de darwin.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par Rabasse du sud Mar 22 Avr - 20:47

    Au programme... - Page 2 9mwk9xfn
    avatar
    burnette
    Invité


    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par burnette Mar 22 Avr - 21:57

    Le Lac Victoria est malade
    Ses eaux atteignent un niveau dangereusement bas

    Les eaux du Lac Victoria, dont les ressources sont partagées entre le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie, ont atteint leur niveau le plus bas. Moins de poisson, donc moins de pêcheurs, moins de trafic, et un danger à l’horizon : l’assèchement.


    Lundi 17 octobre 2005, par Panapress

    Le niveau de la plus vaste réserve d’eau douce d’Afrique, le Lac Victoria, est descendu à plus d’un demi-mètre, entraînant une décrue des eaux allant jusqu’à 200 mètres à certains endroits. Ces derniers développements font craindre un assèchement du lac un jour, ont martelé des environnementalistes interrogés par la PANA samedi. La baisse du niveau des eaux a également laissé une côte naguère resplendissante complètement dénudée avec des pierres et des bateaux abandonnés éparpillés un peu partout, preuve que les pêcheurs ont depuis longtemps abandonné toutes activités de pêche en ces lieux jadis poissonneux.

    Le coordonnateur du projet de gestion environnementale du Lac Victoria, Stephen Njoka, a confirmé ces craintes, expliquant le problème par les changements climatiques défavorables qui ont entraîné une chute vertigineuse du cycle pluviométrique ainsi que des évaporations aux conséquences négatives pour le lac. Ce dernier, dont les ressources sont partagées à la fois par le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie, tire 80% de ses réserves d’eau des pluies, a indiqué M. Njoka, ajoutant que c’était regrettable qu’il n’y ait pas eu suffisamment de précipitations, même pour réapprovisionner les 75% de ressources évaporées.

    Pénurie de poisson

    Les pêcheurs, les expéditionnaires ainsi que les opérateurs de transport du lac pointent du doigt les vastes projets d’énergie hydroélectrique entrepris par le gouvernement au niveau de la ville de Jinja, située dans la région Est du pays pour expliquer cette baisse du niveau des eaux. Ils suggèrent en retour que les trois gouvernements discutent de la question de la baisse du niveau des eaux du Lac Victoria parce que, dans peu de temps, il faudra suspendre le transport fluvial, ce qui mettra un terme au trafic fluvial régional. Nissan Virani, directeur du complexe Kisumu Beach Resort Hotel et qui vit depuis plus de 20 ans aux abords du lac, indique qu’il n’a jamais vu un tel niveau de baisse des eaux. Virani explique que la jetée privée sur pilotis qu’il a construite au niveau du lac se trouve à présent à deux mètres au-dessus du niveau actuel du lac, à tel point que les anciens lieux de pêche font maintenant office de pâturage pour animaux domestiques. Il explique que toutes ses embarcations se retrouvent clouées à terre, ajoutant qu’il est difficile de charger et de décharger les marchandises au niveau de la jetée puisque aucun bateau ne peut atteindre la berge du fait de la baisse du niveau de l’eau...

    Pendant ce temps, dans les zones de débarquement de poisson de Kisumu, déplore-t-il, les pêcheurs ont abandonné leurs activités pour les métiers de tissage et des travaux artisanaux pour gagner de l’argent. Jacob Otieno, pêcheur de son état, indique que l’eau s’était retirée des zones protégées qui servaient de lieux de reproduction. « Les bateaux sont en train d’être utilisés comme convoyeurs de charbon depuis l’Ouganda à cause de la pénurie de poisson dans le lac. » Le faible niveau de l’eau a également touché le trafic sur le lac avec les cargos forcés de revoir à la baisse leur tonnage de peur de voir ceux-ci s’enliser en cas de chargement lourd. Les cargos ont été sommés de réduire leur chargement initial de 300 à 200 tonnes pour éviter l’enlisement au niveau de l’embarcadère.
    avatar
    burnette
    Invité


    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par burnette Mar 22 Avr - 21:59

    La pêche dans le lac Victoria : un exemple de mal-développement

    (Jean-Louis Carnat et Sylviane Tabarly)

    Le lac Victoria est un cas d’école pour l'analyse des relations systémiques qui se nouent entre un milieu naturel et les sociétés humaines qui y vivent. L’introduction de la Perche du Nil, dans les années 1950, en a radicalement modifié l’écosystème et entraîné une profonde transformation de l'économie et des sociétés riveraines. Les évolutions en cours depuis une cinquantaine d’années sont faites de ruptures d’équilibre, suivies de stabilisation temporaire qui posent clairement la question de la viabilité du modèle de développement des populations, des sociétés concernées. Ce cas est aussi exemplaire du passage, en quelques années, d’une logique économique locale, endogène, à une logique exogène faisant intervenir de nouveaux acteurs dans le cadre d’échanges mondialisés.

    Le lac Victoria, élément du système fluvial nilotique

    Le lac Victoria, qui couvre 68 000 km², est le plus vaste des lacs d'Afrique. Alors que les lacs Tanganyika, Nyassa ou Malawi sont des lacs profonds, allongés, logés dans des fractures du rift africain, le lac Victoria, dont la profondeur varie de 60 à 100 m, s'étale dans une cuvette de forme approximativement circulaire, de plus de 300 kilomètres de diamètre. À la différence du lac Tanganyika, relié au bassin du fleuve Zaïre, des lacs Nyassa ou Malawi, reliés au Zambèze, le lac Victoria est relié au système nilotique. Il est alimenté par la rivière Kagera en Tanzanie dont une des branches supérieures, la rivière Luvironza au Burundi, constitue la source la plus lointaine du Nil. Au sortir du lac, le "Nil Victoria " traverse le lac Kyoga et le lac Albert (ou lac Mobutu), puis prend, à la frontière soudanaise, le nom de Bahr al-Djebel et traverse alors une vaste région marécageuse. La température de l'eau est de 24 à 27° C en surface en saison de pluie et de 23 à 24° C en saison sèche. Près du fond elle est inférieure de 1 à 2° C.
    Ce lac, qui était à sec il y a environ 12 000 ans, est dans sa configuration actuelle, récent. Comme les autres grands lacs africains il hébergeait, dans les années 1950, une faune lacustre d'une très grande richesse, avec des centaines d'espèces endémiques, pélagiques, benthiques, sabulicoles ou pétricoles [1] dont la diversité a été alimentée par les processus de spéciation [2], ce qui en avait fait un véritable laboratoire de l’évolution.

    Mais, depuis le début des années 1980, l'écosystème du lac est menacé par les activités humaines : pêche, introduction d'espèces exotiques.

    Les effets de l’introduction de la Perche du Nil

    L'occupation humaine du pourtour du lac Victoria, aujourd'hui partagé entre trois États (Tanzanie, Ouganda, et Kenya contrôlant respectivement 49%, 45% et 6% de sa superficie), s’est renforcée au cours du XXe siècle. Cela a entraîné le défrichement des forêts riveraines pour la construction, la mise en culture, la fourniture de combustible.

    Le lessivage des sols par ruissellement s'est accentué, renforçant la turbidité des eaux du lac. La transparence de l'eau depuis la surface s'est réduite depuis les premières mesures effectuées dans les années 1930, tout particulièrement en saison des pluies et en bordure du lac (de 8 mètres à moins d'un mètre environ). Parallèlement, on observe une eutrophisation des eaux : les apports de matière organique nutritive ont provoqué la chute des teneurs en oxygène, la prolifération anarchique des plantes flottantes comme la jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes), ce qui entrave la navigation.
    La réduction de la lumière et de l'oxygène provoque des modifications de la faune ichtyologique et la disparition de certaines espèces. Pour les espèces les plus recherchées par les aquariophiles, des programmes de sauvegarde en captivité ou dans des sanctuaires préservés, à proximité du lac, sont en cours de réalisation.
    La Perche du Nil (Lates niloticus, appelée parfois, improprement, Capitaine), espèce carnivore introduite dans le lac à la fin des années 1950 pour la pêche sportive, sans doute importée du lac Albert, a proliféré. Du fait de sa voracité, de sa croissance rapide et de sa grande taille (son poids moyen est de 50 kg, mais elle peut atteindre environ 100 kg), elle a entraîné l'extinction de nombreuses espèces indigènes : les Cichlidés (tilapias en particulier) qui représentaient 99% des captures il y a 50 ans n'en représentent plus qu'1% en 2005. Certaines espèces ont résisté au prédateur. Il s’agit principalement des pétricoles qui s’abritent dans les secteurs inacessibles pour la Perche du Nil : rochers, eau peu profonde (Didier Paugy,[3]).
    La présence invasive de la jacinthe d'eau entre 1994 et 2000
    avatar
    burnette
    Invité


    Au programme... - Page 2 Empty suite

    Message par burnette Mar 22 Avr - 22:02

    Mais, outre les effets sur les équilibres écologiques du lac, l'introduction de la Perche du Nil a modifié radicalement l’économie locale. Dans les années 1980, l’irruption d’une demande étrangère a provoqué une hausse importante des prix du poisson et un boom économique local. La population a afflué sur les rives du lac. Les communautés de pêcheurs, privées des espèces qu'elles consommaient traditionnellement, se sont tournées vers la Perche du Nil. Mais, alors que les poissons de petite taille étaient traditionnellement séchés à l’air libre, la chair de Perche est conservée par fumage, ce qui accentue la demande de bois et le défrichement.

    À l’initiative d’investisseurs étrangers et, en partie, avec l’aide de l'UE, une pêche industrielle s'est organisée : bateaux à moteurs, usines de traitement du poisson, exportation des filets frais vers l’Europe. Chaque semaine, environ cinq avions cargos venus d'Ukraine, de Hollande ou de Belgique atterrissent à l'aéroport de Mwanza pour emporter environ 400 tonnes de filets de Perche du Nil vers l'Europe ou l'Asie. Les données de la base FishDat de la FAO indiquent que les captures de poisson d'eau douce (principalement Perche du Nil et Tilapia) provenant des pays riverains du lac Victoria s'élevaient à 360 000 tonnes en 2001. Mais captures et exportations sont dépendantes, à la fois, de l'écosystème très fragile du lac et des fluctuations des politiques d'importation des pays consommateurs (normes sanitaires de l'UE par ex., source Agritrade et FAO [4]).
    L'Europe est donc un important marché pour la Perche du Nil, essentiellement écoulée par la grande distribution. En 2003, les importations de l'UE se sont élevées à 45 000 tonnes, la Belgique et les Pays-Bas en étant les premiers importateurs. La France en aurait consommé 2 200 tonnes en 2004 et, dans l'avenir, les nouveaux pays membres pourraient aussi devenir des marchés intéressants. Par contre, les importations espagnoles, très importantes au début des années 1990, ont tendance à décroître, du fait de campagnes de presse négatives et de sources d'approvisionnement alternatives en produits de la pêche.
    avatar
    burnette
    Invité


    Au programme... - Page 2 Empty lire la suite

    Message par burnette Mar 22 Avr - 22:03

    avatar
    burnette
    Invité


    Au programme... - Page 2 Empty loupé le lien

    Message par burnette Mar 22 Avr - 22:05

    avatar
    burnette
    Invité


    Au programme... - Page 2 Empty loupé le lien

    Message par burnette Mar 22 Avr - 22:06

    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par admin Mar 22 Avr - 22:16

    Bonsoir Burnette Arrow ici s'il te plait. respect
    venusia
    venusia


    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 09/10/2009

    Au programme... - Page 2 Empty coucou a tous

    Message par venusia Mer 6 Jan - 14:53

    je necomprend pas le geste delaura la fille a jhonny elle aspouratant tout ceuyx qui luifaut elle estpâs dans lam iqsere comme certainepersonne de la ville bonne journee a tous
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par admin Mer 6 Jan - 17:18

    venusia a écrit:je necomprend pas le geste delaura la fille a jhonny elle aspouratant tout ceuyx qui luifaut elle estpâs dans lam iqsere comme certainepersonne de la ville bonne journee a tous
    Bonne fin d'après-midi à toi Venusia

    Ah les pauvres petites filles riches... peine de coeur sans doute.

    Cela étant dit, parfois ces gosses de riches sont plus délaissés par leur famille, que les gosses de pauvres. Les riches sont trop occupés à faire plus de fric pour s'occuper de leur progéniture... et Johnny est trop occupé à courir les scènes françaises, à changer de femme comme de chemise, en les prenant de plus en plus jeune, pour s'occuper véritablement de son enfant...

    Je suis méchante, mais j'aime pas Johnny et tout le tapage qu'on fait autour de lui.

    Contenu sponsorisé


    Au programme... - Page 2 Empty Re: Au programme...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 5 Juil - 0:20