LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

» sôs soutien ô sans papiers
par bye Mer 21 Oct - 11:38

» violeurs, tortionnaires et proxénètes en prison
par bye Mar 20 Oct - 7:48

» De la tenue républicaine à la culture du viol
par bye Lun 12 Oct - 17:23

» Baromètre Ipsos / SPF 2020 : la précarité depuis la Covid-19
par bye Mer 30 Sep - 17:24

» Il faut sauver la sentinelle Arctique
par bye Mer 30 Sep - 11:39

» Journée mondiale du droit à l'avortement : Soutenons la proposition de loi pour un meilleur accès à l'IVG !
par bye Lun 28 Sep - 12:29

» Le préfet de Paris a bien ordonné l’arrestation préventive de Gilets jaunes
par bye Ven 18 Sep - 12:13

» UN MONDE SANS ÉLÉPHANTS SERAIT TRAGIQUE
par bye Mar 15 Sep - 19:06

» FACEBOOK TWITTER LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE RELÉGUÉE AU 2ÈME PLAN DE LA RELANCE
par bye Lun 7 Sep - 13:39

» Apostasie
par bye Mar 25 Aoû - 7:46

» CLIMAT : LA FRANCE N’EST PAS SUR LA BONNE VOIE
par bye Jeu 20 Aoû - 19:55

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Lun 17 Aoû - 14:55

» PMA : le remboursement pour toutes !
par bye Mar 4 Aoû - 20:40

» “Au demeurant, c’est un bon maire”
par bye Lun 6 Juil - 13:39

» Les 10 chiffres chocs sur l’élevage industriel
par bye Jeu 25 Juin - 12:59

» La vie des filles et des femmes noires compte.
par bye Mer 17 Juin - 18:13

» le groupe la rumeur dénonce les violences policières
par bye Mar 9 Juin - 16:01

» LES ENFANTS DANS LA DEMANDE D'ASILE
par bye Ven 29 Mai - 14:12

» La PMA pour toutes, une urgence absolue
par bye Lun 25 Mai - 12:51

» DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES ET AGRICOLES DÉNONCENT LES MANŒUVRES MENÉES PAR LES PARTISANS DE L’AGRICULTURE INDUSTRIELLE
par bye Mer 20 Mai - 19:33

» COVID-19 : LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE SE MOBILISE POUR VENIR EN AIDE AUX PERSONNES MIGRANTES
par bye Mer 29 Avr - 16:57

» Salutations
par bye Mer 29 Avr - 16:53

» Au carnaval d’Alost, l'antisémitisme en fête
par bye Sam 29 Fév - 8:45

» En Antarctique, les manchots ont chaud. Aidons-les !
par bye Ven 28 Fév - 12:08

» Polanski aux César 2020, Culture du viol et viols dans la culture !
par bye Lun 17 Fév - 19:28

» Grenades GLI-F4 - Des avocats dénoncent l’« opération de communication » de Christophe Castaner
par bye Mar 28 Jan - 18:37

» On parle de surveillance et d'aspirer vos données perso ?
par bye Dim 26 Jan - 20:24

» Loi de bioéthique au Sénat : la PMA pour toutes les femmes sans discrimination !
par bye Mar 21 Jan - 19:43

» France 2 et BFMTV, zélées auxiliaires de la préfecture
par bye Sam 11 Jan - 17:30

» Comment l’actionnariat du Groupe Le Monde est organisé
par bye Ven 20 Déc - 14:58

» Miss France 2020 : un concours misogyne subventionné par la Mairie de Marseille !
par bye Mar 10 Déc - 20:04

» 10 décembre 2019 Journée internationale des droits de l’Homme
par bye Mar 10 Déc - 20:01

» Le 23 novembre, nous marcherons contre toutes les violences sexistes et sexuelles !
par bye Mer 20 Nov - 18:38

» Nous accusons
par bye Mar 12 Nov - 17:54

» Sororité contre les violences masculines
par bye Sam 9 Nov - 10:24

» VICTOIRE : IL N'EST PLUS INTERDIT D'INTERDIRE LES PESTICIDES !!!
par bye Sam 9 Nov - 10:18

» VOTE DE LA PREMIÈRE PARTIE DU PLF : MALGRÉ CERTAINES AVANCÉES, LE CLIMAT RESTE SUR SA FAIMVOTE DE LA PREMIÈRE PARTIE DU PLF : MALGRÉ CERTAINES AVANCÉES, LE CLIMAT RESTE SUR SA FAIM
par bye Sam 26 Oct - 18:51

» L'aviation : trou d'air climatique
par bye Ven 18 Oct - 21:26

» Lubrizol : la catastrophe
par bye Mar 15 Oct - 11:09

» COMMISSION EUROPÉENNE : LES QUESTIONS MIGRATOIRESS RÉPARTIES ENTRE DEUX NOUVEAUX PORTEFEUILLES
par bye Mar 8 Oct - 18:18

» Lubrizol : le préfet a donné son feu vert à des augmentations de capacités sans évaluation environnementale
par bye Mar 1 Oct - 12:18

» SOS Racisme lance une pétition contre l'arrivée d'Eric Zemmour sur C News
par bye Lun 30 Sep - 18:11

» Liberté immédiate pour Miguel Peralta !
par bye Lun 23 Sep - 17:04

» Journées du matrimoine 2019 : mettons fin à la clandestinité du matrimoine lesbien !
par bye Sam 21 Sep - 12:21

» Les élections israéliennes sont un référendum sur qui peut traiter le plus durement les Palestiniens
par bye Sam 21 Sep - 12:14

» Combattons l'extrême-droite, dans la rue et dans la tête
par gramophone Ven 20 Sep - 22:08

» LA FRANCE RESPECTE-T-ELLE SES OBJECTIFS SUR LE CLIMAT ET L’ÉNERGIE ?
par bye Ven 20 Sep - 6:51

» Six mois de prison ferme pour trois membres de Génération Identitaire
par gramophone Lun 2 Sep - 23:23

» Les destructions de villages Rohingya continuent : le rapport accablant de l'ASPI
par gramophone Ven 2 Aoû - 5:36

» Urgence humanitaire: il faut s'asseoir à la même table!
par bye Mer 24 Juil - 11:02

» Identité nationale
par gramophone Mar 23 Juil - 1:59

» « Un buzz malveillant à des fins politiques et commerciales. » À propos du livre Inch’ Allah. L’islamisation à visage découvert. Par Véronique Decker.
par gramophone Jeu 11 Juil - 13:40

» Dix-sept choses à savoir sur le plan économique de Trump et Kushner pour la Palestine
par bye Sam 6 Juil - 10:21

» Huile de palme : l’ouverture de la raffinerie de Total à La Mède se précise
par bye Sam 29 Juin - 12:00

» LA CANICULE POURRAIT DEVENIR LA NORME
par bye Jeu 27 Juin - 6:35

» NON À LA GUERRE AVEC L’IRAN
par bye Ven 21 Juin - 18:51

» Non à une résolution par l'assemblée nationale condamnant la critique de l'état d'Israël !
par bye Sam 15 Juin - 7:11

» Plus d’un million de Palestiniens de Gaza vont manquer de nourriture d’ici juin
par bye Mer 29 Mai - 18:52

» Rassemblement au port du Havre contre les ventes d'armes à l'Arabie saoudite
par bye Sam 18 Mai - 17:59

» Amnistie de Wa Lone et Kyaw Soe Oo : ce que dit la France
par bye Jeu 9 Mai - 17:16

» Le gouvernement acte la prolongation du risque nucléaire
par bye Mer 8 Mai - 17:57

» Brésil : 100e jour de deuil pour l’environnement
par bye Mar 30 Avr - 10:47

» L'exploitation des migrants birmans travaillant dans l’industrie de la pêche en Thaïlande
par bye Mer 24 Avr - 17:42

» Le procès dit Baupin : La honte change de camp ! A quand la fin de l’impunité ?
par bye Ven 19 Avr - 17:29

» un rapport sur la police et leurs armes/tactiques
par bye Jeu 18 Avr - 18:15

» Le réalisateur Min Htin Ko Ko Gyi en prison pour avoir critiqué le poids de l’armée
par bye Lun 15 Avr - 17:57

» DÉCLARATION : RWANDA, ALLER JUSQU’AU BOUT DANS LE DEVOIR DE VÉRITÉ
par bye Jeu 11 Avr - 10:11

» TROIS ANS APRÈS L’ACCORD UE-TURQUIE : LES MIGRANTS TOUJOURS BLOQUÉS DANS LES HOTSPOTS
par bye Mer 3 Avr - 17:20

» Avec les élections dans quelques semaines, Israël bombarde Gaza
par bye Mer 27 Mar - 10:17

» Un défenseur birman des droits des migrants en Thaïlande bientôt expulsé?
par bye Lun 18 Mar - 19:33

» Démissions des professeurs principaux contre la réforme du baccalauréat
par bye Ven 8 Mar - 7:55

» Antisémitisme : que faire ?
par bye Mar 26 Fév - 13:14

» migration internationale
par bye Ven 22 Fév - 18:26

» Appel des enseignant.e.s pour la planète
par bye Lun 18 Fév - 13:29

» Mariage : pour ou contre ?
par gramophone Sam 16 Fév - 0:40

» Philippines : Des syndicalistes fichés, leurs dirigeants menacés de mort
par bye Lun 4 Fév - 12:39

» Le conseil constitutionnel valide la loi abolitionniste, victoire des féministes !
par bye Ven 1 Fév - 18:32

» Alain Soral condamné à un an de prison ferme
par bye Jeu 31 Jan - 16:13

» GILETS JAUNES : APPEL DE LA PRGILETS JAUNES : APPEL DE LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES Commercy - 27 janvier 2019
par bye Mer 30 Jan - 8:55

» 5 février 2019 : GrèveGénérale Un seul mot d’ordre : répartition égalitaire des richesses !
par bye Lun 28 Jan - 22:09

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

-24%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
212 € 279 €
Voir le deal

    Pour une autre formation professionnelle

    bye
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8917
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

      Pour une autre formation professionnelle Empty Pour une autre formation professionnelle

    Message par bye le Mer 27 Juin - 14:07

    Il y a presque quarante ans, sous Giscard, la direction de la puissante fédération syndicale de l’Education nationale, la FEN, après avoir négocié avec le patronat français (CNPF et CGPME), signait avec le ministre de l’Education nationale Christian Beullac les accords instaurant les « séquences éducatives en entreprise » pour les élèves de l’enseignement professionnel. Cette convergence d’intérêts sur fond de libéralisme naissant marquait le début d’une nouvelle donne dans l’opposition traditionnelle entre les partisans de l’apprentissage patronal et les défenseurs d’une formation professionnelle dispensée dans les établissements scolaires : l’entrée de l’entreprise dans l’Education nationale.

    Des va- …

    Depuis la Libération en effet, l’apprentissage patronal avait été battu en brèche par le développement de la formation professionnelle dispensée au sein de l’Education nationale, au fil de plusieurs évolutions cruciales.

    Par décret du 18 septembre 1944, le Gouvernement provisoire de la République française transformait les « centres de formation professionnelle » sous tutelle de la Direction de la Jeunesse du gouvernement de Vichy en « centres d’apprentissage » relevant de la direction de l’enseignement technique, L’année suivante sont créées les ENNA (écoles normales nationales d’apprentissage) pour former les professeurs, et les Certificats d’aptitude professionnelle (CAP) en 3 ans deviennent un critère reconnu d’évaluation de la qualification professionnelle. L’enseignement professionnel public, intégré à l’ensemble du système scolaire, prend le pas sur la formation en apprentissage et son nombre d’élèves est multiplié par 3,4 en 15 ans cependant que l’apprentissage régresse.

    Sous la Ve République, la réforme Berthoin de 1959 porte un nouveau coup à l’apprentissage patronal, en prolongeant jusqu’à 16 ans l’obligation scolaire et en transformant les Centres d’apprentissage, dont le nom pouvait prêter à confusion, en Collèges d’enseignement technique (CET), dans lesquels seront créés les BEP (Brevets d’études professionnelles) accessibles après la 3e. Le passage de l’orientation de la fin de 5e à la fin de 3e avec la transformation en 1975 des Collèges d’enseignement technique en Lycées d’enseignement professionnel (LEP, qui deviendront LP en 1985), puis la création des Baccalauréats professionnels en 1985 marqueront autant d’étapes d’un développement de la formation professionnelle sous statut scolaire.

    … et-vient …

    Mais ces évolutions ne plaisaient pas au patronat et à la droite, qui ferraillaient pour les contenir, dans deux directions complémentaires mais différentes.

    Pour les uns, les plus conservateurs, il s’agissait de faire fonctionner le tri social en sortant du système scolaire le maximum d’élèves, ceux qui, selon la terminologie des Instructions officielles de l’époque, « sont par nature et par goût orientés vers le pratique, le tangible, le réel ». Il n’était pas envisageable, pour garder une image démocratique, de revenir sur la loi Berthoin, on essayait donc de la contourner. Ainsi, jugeant insuffisante la création en 1972 des premières CPA (classes préparatoires à l’apprentissage, dès 15 ans), la loi Royer de 1973 sur l’apprentissage organisait un préapprentissage dès la fin de la 5e.

    Les promoteurs de l’apprentissage mèneront longtemps ce combat, au motif que, comme le déclarait crûment à Libération, en 1993 encore, le député RPR Kaspereit, « à 14 ans, on peut leur faire mettre la main dans la saleté ; à 16 ans, on n’a plus d’influence sur eux ». Leurs successeurs, présentant désormais l’apprentissage comme une "voie de réussite", rêvent toujours de sélectionner à leur profit ceux qu’ils arracheraient à un système scolaire jugé par eux inadapté : le Plan de Cohésion Sociale de 2004 veut atteindre 500 000 apprentis en cinq ans, en novembre 2005 Dominique de Villepin propose à nouveau l’entrée en apprentissage à 14 ans, et en 2015 Sarkozy rêve de 800 000 apprentis…

    Pour les autres, les néolibéraux en particulier, partiellement rejoints par la gauche libérale, c’est l’école elle-même qu’il faut non pas affaiblir en la vidant de ses élèves, mais gérer comme une entreprise pratiquant un tri intégré et individualisant. Le Medef défendra ainsi dans les années 1990 « la création d’un véritable partenariat entre l’école et l’entreprise » qui lui permette d’orienter toute la politique éducative en fonction de ses intérêts économiques immédiats (baptisés "succès dans la compétition économique internationale"). Il faut donc faire entrer le patronat et la logique économique dans l’école. C’est là qu’on retrouve les accords FEN-Beullac de 1979, qui sont les prémices de cette démarche : l’alternance sous statut scolaire permet au patronat d’avoir la main non plus seulement sur des apprentis, mais sur des élèves, et donc pour partie sur l’école. Un quart de siècle plus tard, la circulaire de préparation de la rentrée 2003 (Bulletin officiel n° 14 du 3 avril 2003) définit ainsi cette alternance à l’école : « pour qu’il y ait alternance, il ne suffit pas que le collège s’ouvre vers l’extérieur (visites d’entreprises, forum des métiers, semaine école entreprise, etc.). L’alternance est entendue de façon plus précise comme une formation partagée entre collège, LP et/ou entreprise. ».

    Beaucoup de mesures dans ce sens suivront, plus ou moins discrètes, et parfois initiées par la gauche libérale elle-même : la transformation des lycées professionnels en « lycées des métiers » (*) pouvant accueillir des apprentis mêlés aux élèves, l’entrée des patrons dans des jurys d’examens, la régionalisation des schémas des formations, la définition de « compétences » professionnelles au lieu de connaissances professionnelles, et en amont la multiplication des « parcours » professionnels « choisis » par l’élève au sein même du collège prétendu « unique ».

    … jusqu’à Blanquer …

    C’est à l’aune de ces luttes, de ces avancées et de ces reculs, qu’il faut analyser les mesures de Blanquer sur l’enseignement professionnel. La présentation par le ministre de sa réforme fait écho à tout ce que nous venons de rappeler : « former les talents aux métiers de demain » signifie pour lui « complémentarité renforcée entre apprentissage et voie scolaire » et « parcours plus personnalisés », et prend un sens particulier quand on sait que les LP sont tenus à l’écart de la réforme des lycées généraux et technologiques. L’emphase des éléments de langage ne suffit pas à masquer les objectifs : l’affirmation que « le partenariat avec les régions et avec le monde professionnel permet une intelligence collective au service de la réussite » ne fait pas oublier que la dévolution annoncée des LP, et peut-être de leurs personnels, aux régions renforcera l’assujettissement de toute la formation professionnelle aux besoins immédiats des patronats locaux, et l’incantation omniprésente de l’« excellence » cache mal que la dilution des LP dans des « campus des métiers » chargés de « rechercher des synergies » entre public et privé, entre CFA, LP et entreprises, renvoie à une formation professionnelle commandée par la seule économie.

    De telles orientations ne peuvent être que rejetées par ceux et celles qui veulent une formation professionnelle sous statut scolaire public, développant aussi bien les capacités réflexives que les capacités professionnelles, privilégiant les démarches émancipatrices et dégagée de la soumission aux exigences immédiates du patronat. Nous leur opposons le droit pour toutes et tous, et en particulier pour les jeunes des catégories populaires, à bénéficier d’une éducation et d’une formation générale et polytechnique offertes par le service public de l’Education nationale, et qui contribuent à leur permettre, par les connaissances, par la réflexion, par l’esprit critique et le sens du collectif, d’acquérir une certaine maitrise de leur devenir aussi bien personnel que professionnel.

    (*) : Je n’aurai pas la cruauté de rappeler ici qui était alors le ministre délégué à l’enseignement professionnel …

    https://www.questionsdeclasses.org/?Pour-une-autre-formation-professionnelle

      La date/heure actuelle est Dim 24 Jan - 8:00