LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Hier à 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Hier à 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

» sôs soutien ô sans papiers
par bye Mer 21 Oct - 11:38

» violeurs, tortionnaires et proxénètes en prison
par bye Mar 20 Oct - 7:48

» De la tenue républicaine à la culture du viol
par bye Lun 12 Oct - 17:23

» Baromètre Ipsos / SPF 2020 : la précarité depuis la Covid-19
par bye Mer 30 Sep - 17:24

» Il faut sauver la sentinelle Arctique
par bye Mer 30 Sep - 11:39

» Journée mondiale du droit à l'avortement : Soutenons la proposition de loi pour un meilleur accès à l'IVG !
par bye Lun 28 Sep - 12:29

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

    Marseille : un discours de chef(s) !

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8987
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Marseille : un discours de chef(s) ! Empty Marseille : un discours de chef(s) !

    Message par bye Mer 8 Sep - 11:53

    Le recours à l’autorité en matière d’éducation est toujours un échec de l’éducation, de même que le recours à la force dans la démocratie est toujours un échec de la démocratie. Ceci écrit en 2007 (Restez assis les enfants ! Chroniques pour une pédagogie libertaire – Ed. Lulu.com). Peut-être s’en souvient-on, le président fraîchement élu prétendit que les élèves, désormais, se lèveraient à l’entrée en classe du professeur (il ne réussit même pas à les mettre en rangs), raison pour laquelle je concluais : « Quand les enfants se dressent en classe c’est la raison qui en rabat, l’école qui en frémit et la démocratie qui en vacille ».

    Trois lunes plus tard la nouvelle autorité qui se donne pour suprême en est toujours là. Elle rêve encore d’élèves se dressant, d’enfants en uniforme s’époumonant à un chant guerrier face à un drapeau sanglant. Elle rêve de faire de l’école une institution productrice de « ressources humaines » (voit-on bien le scandale de ces mots : l’humain chosifié en ressource ?) formées, formatées, aliénées aux impératifs de l’Entreprise.

    Pour cela quoi de mieux que faire de l’école une préfiguration de l’Entreprise ? Une institution gérée (disent les entrepreneurs) comme une entreprise, c’est-à-dire essentiellement ayant à sa tête un chef tout puissant qui, désormais, si ce funeste projet voyait le jour, serait doté du privilège de choisir « ses » enseignants, comme le chef d’entreprise choisit ses salariés, en fonction de leur adhésion au « projet ».

    Mais de quel projet s’agit-il ? Concocté de quelle manière ? Certainement pas par les enseignants puisqu’ils seraient sommés d’y adhérer avec enthousiasme. Par le chef alors, mais en quoi le chef d’établissement est-il légitime et compétent pour un tel labeur ? N’est-ce pas, au contraire, la fonction des enseignants de bâtir un projet qu’ils auront à mettre en œuvre ?

    Il est vrai que le projet de l’école-entreprise, produire des « ressources humaines », donc, ne nécessite nulle compétence pédagogique, que sa légitimité lui est octroyée par l’autorité suprême au service de l’Entreprise et que sa mise en œuvre ne nécessite qu’une seule attitude , l’inculcation (étymologiquement : tasser avec les pieds) et une seule méthode l’autorité comme mode de vie privilégié dans l’établissement.

    C’est ainsi que par un discours de circonstance (électorale) aussi creux que prétentieux se trouve effacée, balayée comme les feuilles mortes de cet automne, toute l’histoire d’une éducation et de pédagogies qui se donnaient pour projet non pas la production de « ressources humaines » mais l’émancipation des êtres humains, c’est-à-dire la volonté d’agir pédagogiquement pour que chaque enfant, quelle que soit son origine sociale, et autant que faire se peut, soit en mesure le moment venu de choisir ce qu’il souhaite faire de sa vie.

    Car il aura découvert par l’école et dans l’école, dans le mode de vie libertaire de l’école (c’est cela la pédagogie : le mode de vie dans l’école) « ce qu’il lui plaît de faire », ce « talent particulier » enfoui en chaque être humain, en chaque personne sachant, comme disait Kant le ponctuel dans l’une des expressions de son impératif catégorique, que considérer l’être humain comme une personne c’est ne jamais le voir comme un moyen (une ressource humaine) mais toujours comme une fin en soi car en cela réside la dignité de chacun(e).

    Privilège, celui-ci, d’être en mesure de choisir sa vie qui demeure l’apanage de celles et ceux qui peuplent « l’école des riches ». Car, en effet, les deux écoles de Jules Ferry (école du peuple, école de la bourgeoisie, disait-on à l’époque) sont toujours là : école des riches, école des pauvres, disais-je voici déjà vingt ans pour fuir toute euphémisation bonne à masquer la réalité (l’École des riches, l’École des pauvres : La découverte et Syros).

    Car, voici vingt ans, par la circulaire du premier juillet 1981 fut initiée la création des ZEP (zones d’éducation prioritaire) qui souleva chez certains enseignants l’espoir de pouvoir enfin pratiquer là, dans ces « zones », au profit des enfants culturellement et économiquement les plus pauvres une pédagogie émancipatrice. Car il ne s’agissait pas seulement de « donner plus à ceux qui ont moins » selon le principe de « discrimination positive » (sur ce point on peut voir, entre autres l’ouvrage de Patrick Saramon Panser ou repenser les ZEP ? – l’Harmattan) mais de donner autre chose et d’une autre manière.

    Pour nombre de ces enseignants qui se portèrent volontaires pour enseigner en ZEP, plutôt que de donner il s’agissait de partager, partager leurs connaissances et leur savoir, partager ce qu’ils étaient avec leurs élèves par l a pratique d’une pédagogie, d’un mode de vie dans l’école, donc, fondé sur l’activité collective des enseignants et l’activité « apprenante » des enfants, bref un mode de vie quelque peu libertaire.

    Las, très vite les obstacles institutionnels et humains surgirent qui dénaturèrent tout projet quelque peu émancipateur. Parmi ces obstacles domina, bien sûr, celui de la ghettoïsation de sorte que je pouvais écrire : « L’hétérogénéité sociale dans les établissements scolaires doit constituer le premier objectif de toute politique de lutte effective contre l’inégalité. Cette hétérogénéité implique évidemment la résorption des ghettos sociaux dans les cités et les quartiers. Elle implique une mixité sociale dont on peut douter que la timide « loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain » (SRU) parvienne à la réaliser tant que les communes riches auront la possibilité d’acheter leur luxueux isolement à l’abri du regard des pauvres. » (L’École des riches, l’École des pauvres, p.168).

    Nous en sommes toujours là. Et ce n’est pas le « désenclavement » prôné aujourd’hui par l’autorité suprême en son circonstanciel discours qui viendra à bout de « l’effet ghetto ». Chacun le sait : tant que subsisteront ces ghettos de pauvres, l’effet ghetto ne fera que s’amplifier comme il le fait depuis vingt ans quelle que soit la couleur dont on repeint les cages d’escalier et les hautes façades.

    Il n’y a évidemment rien à attendre des improvisations sur le thème de l’éducation d’un candidat à un nouveau mandat dont le quinquennat qui s’achève a largement mis en évidence son appétence pour le spectaculaire qui n’a d’autre objet que de perpétuer la spectacularisation de tragiques balivernes telles que « l’économie de l’offre »et la méritocratie des « premiers de cordée », que de perpétuer un monde inique et, donc, nécessairement producteur de violence.

    Voici vingt ans, donc, je pouvais conclure ainsi (p.172) : L’espoir ne peut être, comme toujours que dans l’engagement. Il n’est d’autre alternative pour chaque enseignant, comme pour tout citoyen, que de cautionner ou de s’engager. De cautionner la pérennité des deux écoles et la marchandisation de l’éducation ou de s’engager dans la pédagogie, engagement qui n’est rien d’autre que politique, puisque l’éducation est un problème radicalement politique.

    Je maintiens.

    Nestor Romero

    https://www.questionsdeclasses.org/marseille-un-discours-de-chefs/

      La date/heure actuelle est Ven 20 Mai - 11:04