LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

    biologie

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    biologie Empty biologie

    Message par bye Dim 13 Fév - 8:26

    LA DESTRUCTION DE LA BIOLOGIE EST EN MARCHE

    La réforme des laboratoires d’analyses,ce n’est pas une réforme, mais une affaire MEDIATOR, bis :

    Mêmes influences et partis-pris notoires pour un même but, celui d’ enrichir une poignée de nantis et fonds de pensions, quitte à ne pas respecter les gardes-fous, mettre en danger la santé du patient et nuire à toute une profession.

    suivez les explications en dessous,vous allez voir,c’est effarant :

    L’ordonnance réformant la biologie médicale a été publiée au JO du 15 janvier 2010, immédiatement applicable.

    Après de longs mois de réflexions et de pseudo concertations ponctuées d’un parcours législatif laborieux, la commission Ballereau,constituée d’administarifs et de biologistes ayant de leur profession une vision industrielle et technocratique, et diffusant depuis des années auprès des autorités de tutelles un message dénigrement des petites srutuctures, a débouché sur un lourd texte législatif .

    Le fruit de ce lobbying est une réforme-cadeau aux laboratoires industriels,du vrai sur-mesure,et le prétexte parfait pour réaliser un holp-up légalisé des petits laboratoires.

    L’organisation de la biologie française est donc balayée et bascule définitivement vers une biologie industrielle et financière.

    CETTE réforme est SUICIDAIRE car elle porte en elle le germe de la disparition programmée de nos laboratoires par :

    • une sur-réglementation technocratique et tatillonne, des excès normatifs ouverts à tous les abus de pouvoir.

    • une accréditation si onéreuse et si dévoreuse de temps qu’elle devient de fait, inaccessible à la plupart d’entre nous, d’autant qu’elle sera accompagnée simultanément de baisses de nomenclature répétitives. Accréditation dont le monopole, curieusement anti-européen, attribué au COFRAC, aura « droit de vie et de mort » sur nos laboratoires, sans aucun recours administratif ou judiciaire.

    • une répartition géographique des laboratoires parfois ubuesque, selon les territoires de santé, couplée à une nouvelle architecture juridique qui fait la part belle aux concentrations du secteur par les investisseurs financiers, et bio financiers.

    • Les laboratoires de proximité ne pouvant faire face financièrement aux nouvelles obligations de cette réforme, commencent à se faire racheter par les financiers.

    Le texte de la réforme sert d’argument choc aux commerciaux des labos financiers, pour terroriser les biologistes des petites structures , et leur proposer des offres de rachat en les menacant de disparaitre avant d’avoir pu vendre.

    Les laboratoires sont transformés alors en "laboratoires boites-aux-lettres" complètement deshumanisés puisque plus aucune analyse ne sera effectuée sur place, et que la majorité du personnel sera licenciée...

    Le personnel restant est limité au strict minimum pour des raisons de rentabilté, et ne sera plus de ce fait disponible à l’écoute du patient . Il pourra changer de "site " d’un jour sur l’autre en fonction des besoins du groupe financier auquel il appartient, histoire de déshumaniser un peu plus ses conditions de travail.

    Et réjouissons nous encore avec cette nouvelle donne de voir des techniciens diplomés en moins, ou convertis en coursiers payés 1000 euro, en plus....

    Le biologiste à court terme ne sera plus le pivot central du travail analytique, mais opérateur subordonné d’un organisme financier et à la botte d’un DRH .

    Les échantillons biologiques vogueront par coursiers, et arriveront comme ils le pourront, les jours de canicule, de grand froid, ou de blocage des routes, dans des usines à analyses. En cas d’urgence, le patient sera à la merci de la disponibilité de ces coursiers, ou devra aller embouteiller les urgences à l’hôpital au risque d’une aggravation fatale son état par un dignostic trop tardif.

    Grâce à cette réforme, l’argent issu de la solidarité, autrefois destiné à rémunérer tous les individus d’une profession, ira vers une poignée de nantis et fonds de pensions et surtout mettra la santé du patient en danger .

    • un volet répressif inégalé à ce jour pour une profession de santé, infractions passibles de peines d’emprisonnement, d’amendes de 500.000 € et 2 millions d’€ !...

    Ce texte que la plupart d’entre nous, syndiqués ou non, avons découvert avec effroi, est désastreux pour la profession, pour le devenir des biologistes actuellement installés, pour le devenir des jeunes internes en biologie précipités malgré eux dans une impasse professionnelle, et probablement mortifère pour un grand nombre de laboratoires aussi bien hospitaliers que libéraux.

    Ne vous y trompez pas : malgré les sirènes d’une pseudo-médicalisation, d’une assurance qualité irréprochable, répandus par certains syndicats,CETTE réforme vise surtout à vous dépouiller de vos laboratoires, de votre outil de travail pour redistribuer le fruit de ce travail à d’autres, déjà présents ou en embuscade sur le marché de la biologie française.

    Nous, Biologistes de France, avons été tous BERNES car cette réforme capitale pour la profession a été élaborée par :

    • Une commission d’une soixantaine de personnes seulement, composée de technocrates et de représentants syndicaux, dans le plus grand secret (clause de confidentialité demandée aux membres de la commission).

    • Sans débat parlementaire, le gouvernement ayant judicieusement choisi la voie de l’ordonnance .

    • Sans consultation des biologistes par leurs syndicats, hormis leurs conseils d’administration, autant dire une infinitésimale fraction de la profession.

    Ceci est indigne d’une grande démocratie comme la France.

    Aujourd’hui, il est donc vital et urgent que vous donniez votre avis sur cette réforme avant qu’il ne soit définitivement trop tard.

    Ce sera la première, la seule, et probablement la dernière possibilité de consultation offerte aux biologistes pour prendre en main leur destin professionnel.

    L’ordonnance publiée au JO du 15 janvier 2010 doit encore être ratifiée par vote du parlement dans les mois à venir, cela est notre ultime possibilité d’intervention.

    La coordination « biologistesencolere. » est une initiative non syndicale, regroupant des biologistes opposés à la réforme engagée par l’ordonnance.Elle cherche à fédérer TOUS les biologistes, qui s’opposent à la réforme engagée par l’ordonnance : que vous soyez dans le public ou le privé, jeune biologiste ou déjà installé, que vous soyez actionnaire ou salarié,que vous soyez actionaire minoritaire ou majoritaire..

    Cette coordination vous propose de manifester votre opposition par l’envoi d’une pétition ci-jointe.

    En signant cette pétition, vous manifesterez votre opposition et vous pourrez infléchir CETTE réforme destructrice et calamiteuse.

    Vous pouvez sur ce site, signer cette pétition en ligne,

    http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    biologie Empty Re: biologie

    Message par bye Dim 13 Fév - 8:39

    Autopsie de l’immortalité

    Les pistes pour une potentielle immortalité sont nombreuses : allongement de la vie, clonage, mind uploading ou encore mobilisation des archives personnelles sont autant de techniques possibles. Selon les prédictions les plus optimistes, les immortalités biologiques et numériques devraient toutes nous être toutes accessibles dans le courant du siècle. Au sein de cette concomitance, la plus rapidement démocratisée sera sûrement l’immortalité Facebook.

    Immortalité biologique versus numérique

    L’immortalité n’est rien d’autre que la continuité de nos informations et de nos fonctionnalités dans le temps. Cet objectif peut être assuré par 2 stratégies : le maintien du substrat ou le transfert vers un nouveau. Les espoirs du premier cas reposent sur la médecine et les prophéties d’ Aubrey de Grey selon qui nous pourrions être les premières générations à atteindre l’âge de 1000 ans.

    Dans le cas des transferts de substrats, l’immortalité est dégradée (Perte d’information et / ou perte de fonctionnalité) :

    * l’immortalité numérique ne retranscrira pas avant longtemps la complexité de notre cerveau ni notre interaction avec le monde
    * le clonage ne transmet que l’information génétique (l’intêret est donc relativement limité).

    Certes le transfert nous fait perdre en définition, mais on gagne en robustesse notamment grâce à la possibilité de faire des sauvegardes. Même si la médecine nous garantissait un allongement éternel de la vie, nous ne serions pas à l’abri d’un simple accident de voiture. L’immortalité biologique et numérique sont donc des opérations complémentaires.

    Le mind uploading

    Le mouvement transhumaniste s’est très vite emparé de l’ idée de télécharger une personnalité dans un substrat non-biologique (mind uploading). L’ordinateur reconstituerait l’esprit d’un individu par la simulation de son fonctionnement. Les avancées dans les domaines des neurosciences, de l’informatique et le flair de Ray Kurzweil laissent présager l’existence de systèmes d’intelligence artificielle capables de modéliser le fonctionnement du cerveau dans une quinzaine d’années.

    « Just as our genome is the totality of our genes, the connectome is the totality of the connections in our brain and nervous system. Many scientists believe that our memories, our personalities, our thoughts are encoded in those connections. » Sebastian Seung


    --------------------------------------------------------------------------------
    Par analogie avec le génome, le connectome est une carte de la structure du réseau neuronal d’un cerveau. L’ensemble de ses connexions synaptiques y sont retranscrites. Le mind uploading repose sur le postulat du connectome comme support de l’information : nos souvenirs, expériences, pensée seraient codés uniquement par la structure du réseau neuronale. Autrement dit, la disposition et le poids des connexions entre neurones serait responsable du codage de l’information. Pour reproduire une conscience humaine et donc accéder à l’immortalité, il suffit de cartographier le réseau neuronal et de le modéliser sur un ordinateur.

    Les limites techniques

    L’immortalisation doit donc passer par un recensement complet des connexions synaptiques du cerveau. Pour l’heure, la cartographie des neurones est un facteur techniquement limitant. Les techniques de scanning ont des résolutions de l’ordre du neurone (0,1 mm), or il faut descendre jusqu’aux synapses (0,001 mm).

    La deuxième limite est informatique : modéliser 100 milliards de neurones et 10^14 connexions demande des capacités de calcul énormes. Mais en extrapolant la loi de Moore on prédit la fin de la contrainte informatique pour 2018. En 2007, le Blue Gene (l’un des plus puissants ordinateurs du monde) modélisa 1 seconde d’activité de 10 000 neurones (et 10^8 connexions) avec 10 secondes de calculs.

    Faisabilité :

    Les premiers résultats seront forcément dégradés car il ne prendront pas en compte l’ensemble des interactions ioniques ou hormonales qui peuvent influencer le cerveau. Mais l’absence de ces interactions permettrait peut être d’obtenir un cerveau plus raisonnable.

    Le mind uploading (et l’immortalité qui va avec) bénéficie des enjeux économiques et scientifiques de la simulation informatique du cerveau humain dont les applications sont nombreuses :

    * modélisation de l’activité d’un médicament ;
    * modélisation du développement des maladies neuro-dégéneratives
    * modélisation des maladies mentales (dépressions, psychoses, etc… )
    * connaissance du cerveau

    Les financements publics et privés sont donc conséquents, ce qui laisse présager un développement technologique rapide.

    La mobilisation des archives personnelles

    Puisqu’il est difficile de cartographier la chaîne cognitive et ses 10^14 connexions, une des solutions serait de la reconstituer par apprentissage. Au lieu de recréer exactement le réseau neuronal d’un individu on va plutôt essayer de créer la chaîne logique en se basant sur la lecture d’archives. Il en résultera un avatar aux réactions identiques. On estime que la vie entière d’un individu (ce qu’il voit et entend, ce qu’il lit, ce qu’il dit) ne devrait pas passer 1 TerraByte de stockage (selon Microsoft Research [.pdf] ), ce qui est techniquement envisageable. On pourrait toutefois commencer plus humblement en compilant nos activités sur les réseaux sociaux et notre boîte email.

    L’immortalité : une application facebook

    Imaginez votre compte Facebook après 40 ans d’activité : toutes vos blagues, commentaires, messages, articles partagés, etc.. représenteront une masse de données descriptives considérables sur vos goûts, votre façon de penser, votre logique, vos intérêts, votre histoire, vos valeurs, etc.. Après une formalisation et une analyse sémantiques de ces contenus, on obtient votre portrait.

    La formation de la chaîne logique résultera probablement de l’apprentisage d’un réseau de neurones artificiels ou d’un dérivé plus puissant. On retrouve leurs applications depuis plus de 10 ans dans de nombreuses disciplines (sciences économiques, biologie, environnement, etc..) comme outil de prédiction ou de reconnaissance. Les réseaux de neurones artificiels ont la propriété de s’organiser automatiquement pour répondre au mieux à la tâche demandée. En 2007, je fus amené à collaborer à la réalisation d’un réseau des neurones pour la modélisation des effets d’un barrage contre les inondations. L’apprentissage consiste à établir des valeurs pour chacune des connexions entre neurones en confrontant les entrées avec les sorties. Dans le cas du barrage, les entrées étaient le débit en amont, la réserve du barrage, et la hauteur de la retenue. Les données de sortie étaient le débit en aval.

    En faisant passer des entrées/sorties dans réseau de neurones, on obtenait progressivement une simulation quasi parfaite du débit aval. Au bout de 1000 valeurs, l’apprentissage donnait des résultats très convenables : les courbes des valeurs simulées et réelles se confondaient, les connexions entre neurones étaient correctement pondérées. Pour affiner le réseau, nous avions poussé l’apprentissage jusqu’à 7000 valeurs.

    Simuler un esprit humain est évidemment bien plus complexe et nécessite un réseau de neurones beaucoup plus conséquent, mais le concept reste le même : pondérer chaque connexion en confrontant des valeurs entrées et sorties. A la place des débits de rivières, nous utiliserons des données sémantiques.

    pour résumer :

    semantic analysis + social internet use + Artificial Intelligence = immortality
    Certes le pan sémantique reste un facteur limitant, mais l’immortalité Facebook sera toutefois la plus rapidement abordable et démocratisée car :

    * les réseaux sociaux pourrait facilement constituer une bonne base d’archives car ils sont très repandus au sein des populations et reflètent notre comportement social
    * la sémantique fait d’enormes progrès (car les enjeux économiques sont énormes avec la publicité contextualisée) ;
    * l’intelligence artificielle se développe rapidement
    * cette technique ne repose sur aucune contrainte biologique puisque la reconstruction du réseau neuronal se fait progressivement par apprentissage des archives
    * les besoins en puissance informatique sont moins importantes que le mind uploading et sa reproduction complète du connectome

    En attendant, National Science Foundation a récompensé d’une bourse de 500 000 $ les universités de Central Florida à Orlando et de l’ Illinois à Chicago pour « l’exploration et l’utilisation de l’intelligence artificielle, de l’archivage et de l’imagerie numérique afin de créer des copies digitales de personnes réelles comme première étape à l’immortalité virtuelle« .

    Les applications de l’immortalité Facebook

    L’immortalité Facebook sera pour longtemps une continuité fortement dégradée d’un individu. Le mind uploading est beaucoup plus prometteur en termes de qualité avec la restitution de la conscience (comme son nom le laisse entendre). Quelle qu’elle soit, la technologie risque de poser des problèmes éthiques. Il est évident que les premières applications d’immortalité facebook ne porteront pas leur nom pour des raisons marketing : elles seront utilisées uniquement du vivant de leurs utilisateurs pour des raisons psychologiques (travail de deuil pour les proches). On parlera d’Archives Actives, de second life+ , de MyLife… et puis (bien après) d’immortalité.

    De ce fait, il est intéressant de se pencher sur les applications proches (et détournées) de l’immortalité Facebook :

    1) Le Alain Minc search

    Des sociétés en conseils pourront créer de moteurs de recherches pour répondre à des questions stratégiques en s’appuyant sur des archives de sages ou d’intellectuels.

    2) Le mappage politique individuel

    Des applications permettront d’analyser la proximité des programmes politiques des partis avec votre profil numérique et ainsi vous conseiller pour un vote.

    3) Le mappage politique collectif

    Les adhérents d’un parti politique pourraient partager leur profil numérique, ce qui permettrait de définir une ligne directrice au parti en sommant automatiquement l’ensemble des valeurs de ses membres.

    4) la modélisation de la démocratie

    En généralisant le mappage collectif à l’ensemble de l’électorat d’un pays on peut modéliser l’acceptabilité de reformes ou propositions de loi.

    5) L’aide à la prise de décision : qu’aurais je fait ?

    Sur le même principe que le Alain Minc search, mais avec ses propres archives.

    6) Les Love comparateurs

    sites de rencontres basés sur l’analyse de la compatibilité amoureuse entre profils numériques

    7) Lady Gaga en Tamagotchi

    S’occuper d’un ami numérique possédant la personnalité d’une célébrité.

    8) Le paradis numérique (immortalité)

    Un site du genre Second Life permettrait de laisser évoluer des profils numériques de personnes décédées. La famille et les proches pourraient se loguer afin de converser avec le défunt.

    Liens :

    La série “ Living Longer, Better and Maybe Forever de Big Think : http://bigthink.com/ (immortalité biologique)

    Powerpoint “ The Web Within Us : When Minds ans machines Becomes One” de Ray Kurzweil à Google (2009) www.singularity-presentation-ray-kurzweil-at-google ? (développement téchnologique dans le cadre du mind uploading)

    M.L. Caliusco, G. Stegmayer, “Semantic Web Technologies and Artificial Neural Networks for Intelligent Web Knowledge Source Discovery “. Springer-Verlag London Limited. 2010. www.springer.com_downloaddocument.pdf (notions de base en sémantique)

    http://www.siliconmaniacs.org/autopsie-de-limmortalite/

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Mar 5 Juil - 0:17