LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Hier à 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

5 participants

    Planète : SOS ?

    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 28 Déc - 19:55

    Planète : SOS ? - Page 2 Joconde549
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 28 Déc - 19:56

    Planète : SOS ? - Page 2 H5n1
    avatar
    Invité
    Invité


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Invité Ven 28 Déc - 19:58

    Planète : SOS ? - Page 2 AMSTERDAM (Reuters) - La température moyenne enregistrée en 2007 aux Pays-Bas a atteint un niveau équivalent à celui de 2006, année la plus chaude depuis 300 ans, a annoncé vendredi l'institut météorologique néerlandais qui y voit un signe du réchauffement climatique.

    En 2007, la température moyenne a atteint 11,2°C, tout comme en 2006, année la plus chaude depuis 1706, date à laquelle on a commencé à relever régulièrement la température aux Pays-Bas

    vous aimez ce genre de courrier copier coller moi pas trop puisque dans l expression directe vous lisez un peu de la personalité de l ecrivateur.....mais c est bon pour les images et les infos a chaud.
    bye
    scratch scratch geek
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 28 Déc - 20:01

    Planète : SOS ? - Page 2 Medium_humour15.2
    avatar
    Invité
    Invité


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Invité Ven 28 Déc - 22:37

    a propos des animaux, vous avez vu ses emissions doc. où des images animalieres nous plongent dans la societe soit des félins soit des poissons, avec des micro cameras teleguidées, c est génial.
    ushuaia est bon mais les chaines animalieres sont bien.
    vive le progrés
    la derniere qui m impressionne, c est avec les pantheres et les babouins, leur face a face et le comportement des singes...eclairant!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    vous dormez, ou vous gaspillez de l energie.
    tongue tongue tongue
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Ven 28 Déc - 22:51

    les 2, cher Aissachris, je regarde l'écran d'un visage et de l'autre je lis un bouquin hallucinant: " de bruit et de fureur " de William Faulkner.
    Aïe! Aïe !
    Je suis loin du sujet, je sais, mais prochainement, je placerai une rubrique sur le thème: " le théâtre de la pensée ", et tout le brassage interne, l'explosion de bribes de pensée qui nous traversent à tout moment, et que des syntaxiers ont remis en forme pour en produire le langage ou plutôt la langue que nous connaissons. Un de mes amis a fait son doctorat de théâtre la-dessus, et c'est certes difficile, mais tu en sors comme habité; d'où les travaux de Joyce, Faulkner..Je sais, c'est encore des livres
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Ven 28 Déc - 23:01

    oui, j'oubliais, j'ai 2 visages: je suis gémeau et donc double.
    Razz
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 28 Déc - 23:03

    si en plus, arthur bye, tu as 2 ascendants, cela fait un sacré bordel dans ta tête! crois moi je suis bien placé pour le savoir! Razz
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Ven 28 Déc - 23:47

    je m'en doutais que tu en étais aussi, rabasse du sud! :D
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 28 Déc - 23:57

    chut ha bon !?
    avatar
    Invité
    Invité


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Invité Ven 4 Jan - 17:12

    le premier seisme de la côte ouest des usa etait l annonce de la séries de tremblements de terre qui secourait tout le littoral nord americain durant deux mois avant le big one, l an dernier. Depuis, le Japon et l oceanie ont eu leur lot de désastres par vagues monstrueuses arrasant les pays et faisant disparaitre les iles Hawai les archipels nippons et oceaniques, et les morts directement imputés a ces catastrophes se comptent par millions, mais les maladies en 6 mois ont au moins doublées le nombres de victimes, estimé à 800 millions!total depuis big one estimé a 1.224M.
    Maintenant que les scientifiques du monde entier savent ce qui s est passé au niveau géologique, les satellites sont pointés sur la région mediterranee et istambul d où les fremissements de la plaque arabique sont les premices au contre coup du choc des plaques pacifique et nord americaine, l energie accumulée de frictions souterraines de tres grande amplitude qui laisse craindre le pire. les seismes de septembre dernier qui ont causé la mort de plus de 100 000 habitants de la turquie au Yemen sont aussi les annonciateurs de bouleversements tels que la mediterranée devrait voir sa géographie modifiée a une echelle que l homme ne peut avoir conscience, selon JM. prof.de recherches a l OMNURS , des modifications importantes qui conditionnent la possibilité de vie de milliards d ames de l europe a l asie.
    la pénurie de nourriture et l absence de secours dans des regions couvrant la moitié de la planete laisse auguré une hécatombe sans précédent dans l histoire de l homme, les alarmes sans cesse activées sur le globe terrestre, le chaos en des endroits innaccesibles en chine et en afrique, tout nous laisse penser que le genre humain est menacé par les caprices de la natures et les épidémies, les barbaries inter humaines et les atomes isotops murder.
    derniere infos reçue cette semaine, les iles britaniques sous les glaces, l europe occidentale débordée par les réfugiers, l arabie a feu et sang, Israel nettoie par le feu nucleaire son espace vital, la chine sur le pied de guerre....
    Dieu est avec nous.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 4 Jan - 17:38

    dieu est un enfoiré !

    les séismes comme les volcans ne sont pas le résultat de conséquence dû au réchauffement climatique du moins pas directement, par contre les plaques tectoniques bougent très souvent et ne sont pas forçement perceptible, le fait est que cela s'additionne aux autres problématiques tels que les inondations, ouragans.......et vu que les pôles sont extrèmement sollicités le constat est significatif, pourtant on se fait des longs discours qui coûtent chers lors d'un grenelle, d'un bali, d'un strasbourg....et qu'aucune solution de mesure n'est posée, alors bonjour le merdier.......et dieu est bien un enfoiré anti humanité!
    avatar
    Invité
    Invité


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Invité Ven 4 Jan - 17:50

    oh là comment tu y vas! je joue comme un apprenti science fictionneur, j me dis qu un petit qqchose loin peut tout remettre en question, qu aucune politique economique ne tiendrait si des peuples sont menacés, mais c est marrant de faire des scenaries, c est pour les americains et leur cinéma, la réalité est plus moche...
    De là a blasphemer, tu vas te faire des ennemis en cette france catholaique.
    lol!
    avatar
    Invité
    Invité


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Invité Ven 4 Jan - 18:43

    Arnold a deposseder son cadet Obama de la gouvernance des USA. Par sa gestion des affaires de securité sur le continent ouest, par sa courageuse organisation des secours apres big one, par son charisme dans les pays voisins, il a fait l unanimité dans les populations et chez ses adversaires politiques d hier.
    La menace communiste est tangible sur la cote est, apres la bataille des maryland et la pertes de 3 sous marins americains contre 8 navires de guerre sino-taiwanais.
    Sans surprise, la reaction de contre attaque est fulgurante, mais heureusement tres limitée selon les ordres de A.S., maitrisant la diplomatie avec ses homologues russes et chinois, contenant le désir des militaires à provoquer le déluge nucleaire sur tout le continent rouge.

    la suite de ce magnifique rapport rédiger par le voyageur temporel si et seulement si vous désirez savoir ce qui se passera apres 2010,
    si un chapitre m est offert dans le forum pour y coller ce texte survivant de l holocauste.
    Sleep Planète : SOS ? - Page 2 231252
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Ven 4 Jan - 19:45

    feu vert, à toi le topic! Planète : SOS ? - Page 2 Feu-vert
    avatar
    Invité
    Invité


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Invité Lun 14 Jan - 13:27

    yo
    vous avez quoi en page(s)d ouverture ? j ai google et les modules actua. de nouvel obs, le monde, futura s., l express, techno s., notre planete infos, Reuters, et des gadgets, dico, wiki,....
    pui un onglet ouvrt chez orange, et un chez MSN.
    MSN actu.:
    Planète : SOS ? - Page 2 F8EB8DCBBCCB68DDEE5E879E195 me semble sympa, il y a à lire et c est facile, voila coa, vous savez, rien que par ceux que vous lisez, vous cernez votre perso., pas vrai?
    tchiao
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Rabasse du sud Mer 7 Mai - 11:50

    Climat : le commencement de la fin...
    5 commentaires

    L’équilibre climatique de l’hémisphère nord peut basculer d’ici sept ans.

    C’est ce qu’a affirmé Louis Fortier, océanographe et biologiste de l’université Laval (Québec) dans Le Devoir de Montréal le 24 avril dernier. Si nous ne voulons pas sérieusement dérouiller, c’est tout de suite qu’il faut agir ra-di-ca-le-ment.

    Élu « Personnalité scientifique de 2005 » par La Presse et Radio-Canada, Louis Fortier est le directeur d’Articnet, le plus important programme de recherche en réseau sur les changements climatiques à travers le Canada. Il n’a donc rien du dangereux activiste mauvais prophète qui tente d’effrayer le commun des mortels avec des fables apocalyptiques.

    À notre connaissance, il n’est pas affilié non plus aux éco-warriors hirsutes et il n’est payé par aucune force occulte pour démoraliser les marchés financiers ou pour culpabiliser les possesseurs de 4x4. Tout ça n’empêche pas Louis Fortier, en homme responsable, de tirer la sonnette d’alarme.

    Dans un entretien avec Louis-Gilles Francoeur, journaliste au Devoir, Louis Fortier annonce que l’accélération des changements climatiques va au-delà de toutes les prévisions. « Les scientifiques du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC) ont été trop timides, dit-il. Le GIEC est commandité par les gouvernements. » Traduction : les conclusions du GIEC sont rédigées par des scientifiques et par des politiques. Elles doivent rechercher le consensus. « Cet imprimatur politique fait en sorte qu’on arrache toutes les dents des rapports. On en est rendu au point où on voit des sceptiques se réfugier derrière les conclusions du GIEC de 2004 pour dire que ce ne sera pas si pire, après tout. Présentement, on sent un remords monter parmi les chercheurs parce qu’on n’a pas été assez ferme, qu’on n’a pas assez défendu nos conclusions. On a plié devant le barrage des négationnistes pour mitiger nos conclusions. C’est grave, parce que les politiques vont certainement nous reprocher de ne pas les avoir avertis à temps. On a aussi été influencé par l’opinion publique qui ne veut pas entendre parler de catastrophes, alors que des solutions existent. »

    Les scientifiques ne doivent pas être à la botte des politiciens. Qu’ils disent au grand jour ce qu’ils savent. Que les savants cessent d’être complaisants, pour ne pas dire complices, avec les puissants. On attend d’eux courage et audace. Au cœur de l’assourdissant concert de langues de bois et de mensonges, la parole de Louis Fortier doit donc être entendue et amplifiée quand il livre le fruit de ses travaux. Même si on préférerait largement se laisser bercer par des roucoulades optimistes...

    L’équilibre climatique actuel dépend du bilan radiatif de l’hémisphère nord, de sa capacité à réfléchir plutôt qu’à absorber les rayons solaires grâce au pouvoir réfléchissant de la calotte polaire. « Ce qui se passe actuellement accélère la mutation du climat au-delà de toutes les prévisions, dit Louis Fortier. Parce que plus la calotte polaire fond rapidement en été, plus l’océan Arctique absorbe la chaleur solaire. Ce qui accélère la fonte de la glace l’année suivante parce qu’elle est moins épaisse d’une année à l’autre. »

    Le scientifique poursuit. « On prévoyait, il n’y a pas vingt ans, que la calotte polaire disparaîtrait vers 2070-2080 si les concentrations de gaz carbonique continuaient d’augmenter. Puis, des modèles plus perfectionnés ont prédit que l’océan Arctique serait libre de glace solide en été vers 2030. Et au rythme où on mesure maintenant la diminution du couvert de glaces, cela va se produire vraisemblablement dans sept ans environ, vers 2015, à moins d’épisodes météorologiques imprévus. La calotte polaire de l’océan Arctique a perdu l’été dernier 1,2 million de kilomètres carrés supplémentaires par rapport à 2006. Il y a une trentaine d’années, cette calotte affichait une surface de huit millions de kilomètres carrés, mais elle n’en compte plus aujourd’hui que quatre millions. Et, le plus inquiétant, c’est que la proportion de la glace pluriannuelle, celle qui est forte et qui durait de deux à onze ans, diminue sans cesse parce que son épaisseur diminue. Ce qui la rend plus friable et la fait passer dans la partie vouée à la fonte annuelle. De la glace de dix ans, il en reste très peu au pôle Nord. »

    La calotte polaire disparue, le climat de l’hémisphère nord va basculer très rapidement et pour longtemps. Privées d’apports en froid, les températures tempérées que nous connaissons vont vite appartenir au passé. « Il faut donc devancer de trente ans les prédictions du GIEC. Ce que corrobore aussi la fonte beaucoup plus rapide que prévu des glaces du Groenland. Cela est d’autant plus compréhensible et inévitable que les modèles prévisionnels utilisés par le GIEC ne tiennent pas compte de la réduction de l’albédo (le pouvoir réfléchissant) de la calotte polaire. Tout comme ces modèles ne tiennent pas compte de la diminution de l’épaisseur des glaces. Un chercheur de l’École navale supérieure d’océanographie des États-Unis a voulu intégrer ces variables et ces conclusions dans un modèle. Les conclusions se sont avérées tellement inquiétantes que ce chercheur a décidé de ne pas les publier pour ne pas faire peur au monde », poursuit Louis Fortier dans Le Devoir.

    Un autre spécialiste va dans le même sens que Louis Fortier. Il s’agit de James Hansen, le patron du Goddard Institute de la NASA. Une grosse pointure également peut suspecte d’extrémisme écolo. Il affirme que l’humanité a franchi le seuil critique en matière de changements climatiques en 1990, lorsque la concentration de gaz carbonique dans l’atmosphère terrestre a dépassé le cap des 350 parties par million (ppm). Nous en sommes aujourd’hui à 385 ppm et cette concentration augmente au rythme de 2 à 3 ppm par année… L’Europe s’est fixée le taux de 450 ppm dans la deuxième phase du protocole de Kyoto. Pour Hansen, ce seuil qui annonce la catastrophe climatique générale et l’irréversibilité des changements est beaucoup trop haut.

    La paléontologie nous donne aussi des indications fondamentales sur notre situation. « Si la température moyenne augmentait de 2 à 6°C sur la planète, le climat entrerait dans une phase qui pourrait durer entre 10 000 et 15 000 ans, avant de revenir à ce qu’on connaît aujourd’hui. C’est ce que nous apprennent les traces laissées par le début de l’éocène, il y a cinquante-quatre millions d’années, le seul moment documenté où on a vu basculer le climat aussi rapidement. Et il a fallu alors quelque 20 000 ans pour que se modifie cette tendance », argumente Louis Fortier.

    A très brève échéance, on peut s’attendre à d’énormes chambardements écologiques et géopolitiques. Disparition des espèces polaires, redistribution des enjeux économiques et militaires autour d’un nouvel espace maritime bordé par les Etats-Unis, l’Europe et la Russie, migrations tumultueuses des réfugiés climatiques, nouvelles menaces sur la paix mondiale… Louis Fortier n’est pas certain que nous soyons collectivement prêts à faire face à des changements aussi importants et aussi soudains. Nous non plus ! Le chercheur espère que le monde se réveillera vite. Pourquoi se réveillerait-il ? Hypnotisées par un certain confort, les belles déclarations des politiciens aux longues dents blanches, l’illusion de vivre une vie méga fun et sexy..., les masses sont plus préoccupées par le dernier jeu télévisé, par les performances de leur téléphone portable ou par la couleur de leur prochaine grosse voiture que par la survie de la planète.

    Quant aux gens les plus revendicatifs, ils feraient bien d’inclure d’urgence des priorités environnementales aux slogans sur la défense du pouvoir d’achat, de la sécurité sociale ou des retraites. Au train où nous allons, dans quel état sera la Terre au bout de quarante ans de cotisations ? Ah la belle retraite qu’on nous prépare ! Nous vivons une époque ubuesque où tous les leaders de droite, de gauche ou même parfois d’extrême gauche font comme si nous avions une éternité sereine et réjouissante devant nous. Quand des centaines de millions de personnes se retrouveront sous le niveau de la mer, on ne rigolera plus du tout.

    Ce que les premiers écolos annonçaient dans les années soixante-dix est sous notre nez. Le scénario se déroule hélas comme prévu. Mais c’est tout juste si on lève le pied. Au lieu d’agir promptement, on tente encore de nous leurrer avec des mesures aussi efficaces qu’un pansement sur une jambe de bois. Avec le développement durable, le capitalisme a trouvé de quoi calmer un moment les naïfs. Le développement durable était une excellente idée il y a trente ou quarante ans. Mais maintenant, il est trop tard. Et chaque année qui passe, nous rapproche un peu plus d’une situation inextricable. Si les citoyens du monde ne se réveillent pas tout de suite, nous pourrions vivre dans un cauchemar qui fera des films Mad Max et Soleil vert de charmants contes de fées.

    Il n’y a pas de capitalisme à visage humain. Le capitalisme, machine morbide et suicidaire, préfèrera crever en nous entraînant tous plutôt que d’arrêter ses conneries. Il faut casser le cou des politiciens qui osent encore parler de croissance quand seule la décroissance peut sauver l’humanité. Comment continuer à croître dans un monde fini aux ressources épuisées, dans un monde inégalitaire dirigé par des voyous incapables de voir plus loin que leurs gros et petits profits ? Stop. On arrête. On réfléchit. Et on prend les choses en main.

    Les utopistes sont aujourd’hui celles et ceux qui pensent qu’il est possible de continuer comme si tout allait bien. Repeindre en vert pâle les vieilles façades délabrées ne suffira pas. En fait, un changement radical de société est à envisager. Nous ne sommes même plus dans le débat idéologique. C’est une évidence, une question de survie. Il faudrait réinventer nos modes de vie, nos loisirs, nos transports, notre habitat, notre consommation, notre façon de penser le travail, la retraite... de manière équitable, fraternelle, solidaire, libertaire.

    Nous vivons une époque formidable. Mais, comme je n’ai qu’une confiance relative dans mes contemporains et que l’avenir sent pas mal le soufre, juste un conseil. Si vous aimez les enfants, n’en faîtes pas. Si vous en avez déjà, bougez vous le cul. Sinon, un jour, ils pourraient vous attaquer en justice pour les avoir fait naître sur une planète pourrie.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Mar 1 Juil - 14:42

    chapeau !

    Je vous invite si vous avez 3 minutes à visionner l'intervention
    d'une gamine de 12 ans à la tribune de l'ONU.
    https://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg

    Pour moi c'est le plus beau plaidoyer en faveur d'une primaire
    écologiste qui permette à l'écologie d'être au coeur du débat des
    européennes de 2009 et non un coup de ripolin sur tous les programmes
    des partis politiques.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Mar 23 Sep - 15:06

    De : Greenpeace France
    Date : 23/09/2008 13:19:12

    Sujet : Montrez votre amour de la forêt !



    Montrez votre amour de la forêt !
    Vous êtes près d'un demi million à avoir visionné la vidéo Forest Love
    http://www.greenpeace.org/france/getinvolved/act/j-aime-la-for-t

    ... et déjà 90 000 à avoir signé la pétition pour demander à l'Union européenne de réglementer le commerce de bois.

    Mais quand il s'agit de protéger les forêts et de lutter contre la déforestation illégale, la Commission européenne traîne encore les pieds ! En effet, le vote qui doit déterminer si l'Europe sera dotée à l'avenir d'une réglementation sur le commerce de bois est sans cesse repoussé.

    Puisque la Commission européenne ne semble pas voir la protection des forêts comme une priorité, nous avons besoin de vous pour les convaincre de lutter contre la déforestation.


    Nous devons récolter 100 000 signatures d'ici le 28 septembre.
    Aidez-nous à atteindre cet objectif !


    Vous n'avez pas encore signé la pétition? Allez, un petit effort, montrez que, vous aussi, vous aimez la forêt !

    Vous avez déjà signé la pétition, faites la circuler auprès de vos amis !

    Grégoire Lejonc - Chargé de campagne Forêts

    http://www.greenpeace.org/france/getinvolved/act/urgent-petition-m-barroso
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Sam 8 Nov - 14:44

    Le plan B pour refroidir la planète

    Les scientifiques élaborent les projets les plus fous pour lutter contre le
    réchauffement du globe

    Des miroirs dans l'espace pour refléter la chaleur solaire, du fer dans les
    océans pour doper le plancton gourmand en CO2 ou des aérosols dans l'atmosphère
    pour assombrir le ciel, cela s'appelle le géoengineering. L'idée est simple: si
    l'on n'arrive pas à ralentir le réchauffement climatique, refroidissons
    artificiellement notre planète. En d'autres termes: guérir, faute d'avoir pu
    prévenir!

    «Envoyer des particules de sulfate dans la haute atmosphère semble être la
    meilleure idée car nous copions notre mère Nature, explique Thomas Peter,
    professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. En effet, lors d'une
    éruption volcanique, beaucoup de ces aérosols sont expédiés naturellement dans
    l'atmosphère.» L'équipe de ce géoingénieur s'inspire ainsi de l'éruption
    historique du Pinatubo aux Philippines. En 1991, des millions de tonnes de
    sulfates avaient fait le tour du monde et assombri le ciel. Résultat, la
    température du globe avait baissé rapidement d'un demi-degré.
    Efficace, mais pas du goût de tout le monde: «C'est un peu jouer aux maîtres du
    monde parce que l'on ne prend pas en compte la complexité du système
    climatique», s'inquiète Martin Beniston, climatologue reconnu de l'Université de
    Genève. Il insiste sur les effets secondaires inattendus.

    Et, même Thomas Peter l'admet, envoyer des sulfates dans l'atmosphère risque
    d'engendrer sécheresses, pluies acides et diminution de la couche d'ozone. Mais
    peut-être n'aura-t-on pas le luxe de choisir le moyen pour arriver à la fin...

    Christophe Ungar/«Nouvo» - le 06 novembre 2008

    Le Matin Bleu

    Source : http://www.lematin.ch/fr/tendances/societe/le-plan-b-pour-refroidir-la-planete_26-305510

    ________________________________________
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par ecotone Sam 8 Nov - 17:39

    C'est quand même incroyable de dépenser de l'argent et du temps dans des idées aussi saugrenues. Et pendant ce temps, la planète chauffe, des millions de terriens meurent de faim,...

    De même que l'immersion du CO2 sous les océans, que des projets qui ne remettent pas en question l'activité humaine à l'origine des dérèglements. Juste colmater quelques brèches!
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Ven 14 Nov - 22:37

    Une surface équivalente à un terrain de football part en fumée toutes les deux secondes. L'équilibre du climat, le maintien de la biodiversité et le cadre de vie de millions d'habitants sont en jeu. Pour enrayer cette dramatique déforestation, Greenpeace se bat pour encadrer les activités destructrices (industrie du bois, agro-industrie) et pour la création de vastes zones d'aires protégées.
    Forêts - le 14 novembre 2008
    Amazonie : un projet de loi devastateur

    Un nouveau projet de loi sur l’exploitation forestière va être soumis à l’approbation du parlement brésilien dans les prochains jours. Ce texte baptisé « zéro forêt » prévoit la réduction de la « réserve légale » de 80% à 50%. La « réserve légale » correspond à la surface maximum de forêt primaire que tout propriétaire terrien en Amazonie a le droit de couper à condition toutefois qu’il s’agisse d’une exploitation forestière sélective.

    Il a fallu 450 ans au Brésil pour détruire la quasi totalité de ses forêts côtières (Mâta Atlantica) qui couvraient à l’origine 1 millions de km2. En ce qui concerne la forêt amazonienne, le rythme de déforestation est 10 fois plus élevé. Plus de 700,000 km2 de forêt ont déjà disparu, en moins de quarante ans. Et si le parlement brésilien approuve le projet de loi « zéro forêt », la destruction de la forêt amazonienne s’en trouvera encore accélérée.

    Agissez maintenant en demandant au gouvernement brésilien l’arrêt de ce projet de loi sur le site http://meiaamazonianao.org.br/ (en portugais)

    Le projet de loi « zéro forêt » incite clairement à la déforestation et garantit l’impunité de milliers de crimes environnementaux. Le bassin de l’Amazone couvre 5% de la surface terrestre et abrite la plus importante diversité biologique de la planète. Le Brésil est dors et déjà le 4ème responsable des changements climatiques, principalement en raison de la destruction de ses forêts, qui représente 75% des émissions de gaz à effet de serre du pays.

    La destruction de la forêt amazonienne impacte tout aussi négativement le contexte économique et social du pays. L’humidité engendrée par la forêt est vitale pour le climat et l’approvisionnement en eau, non seulement dans cette région, mais aussi dans le reste du pays. Elle contribue ainsi directement à la production agricole et énergétique de toutes les régions du Brésil.

    A l’inverse, la déforestation n’a jamais contribué au développement social des 22 millions de brésiliens qui vivent en Amazonie. Pour preuve : 85% des travailleurs-esclaves du Brésil se concentrent dans les zones déforestées du bassin amazonien.

    Agissez maintenant en demandant au gouvernement brésilien l’arrêt de ce projet de loi sur le site http://meiaamazonianao.org.br/ (en portugais)
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par ecotone Lun 17 Nov - 23:07

    Oui, celle-là, c'est bon, et je vais aussi la faire circuler.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Mer 19 Nov - 20:14

    Le barrage d'Ilisu, situé dans la région kurde du sud-est de la
    Turquie, menace de déplacer de force jusqu'à 78 000 personnes et de
    noyer un patrimoine culturel unique au monde. Alors que l'Allemagne,
    l'Autriche et la Suisse ont enclenché le processus de retrait du
    projet, la Société Générale refuse de se retirer du projet
    immédiatement.

    Cyber @ction lancée le 19/11/08

    1) LES FAITS :

    Ilisu est un projet de barrage géant de 1 200 Méga-Watts planifié sur
    le Tigre, au Sud-Est de la Turquie. Il est situé en pleine zone
    kurde, à 50 kilomètres de la frontière avec la Syrie et l'Iraq.
    Un mur de près de 2 kilomètres de long doit former un réservoir de
    313 kilomètres carrés.
    Ilisu est actuellement le plus grand projet de barrage en Turquie et
    fait partie du GAP, le Projet d'Anatolie du Sud-Est, qui comprend 22
    barrages et 19 centrales hydroélectriques.

    2) UN BARRAGE A HAUTS RISQUES :

    Le projet du barrage d'Ilisu a déjà été planifié et abandonné du fait
    de ses impacts sociaux, environnementaux, politiques et culturels
    majeurs :
    * Jusqu'à 78 000 Kurdes s'opposant au projet localement seront
    déplacés de force par la construction de ce barrage ;
    * Des centaines de sites archéologiques seront inondés à jamais,
    notamment la ville inestimable de Hasankeyf, vieille de 10 000 ans et
    riche de plusieurs civilisations;
    * Le contrôle des eaux par la Turquie mettra en péril
    l'approvisionnement en eau des populations syriennes et irakiennes en
    aval du barrage ;
    * 400 km2 de la vallée du Tigre seront dramatiquement affectés ou
    détruits, mettant
    en danger des espèces menacées, comme la Tortue de l'Euphrate ;
    * Enfin, Le projet ne respecte pas les standards internationaux et il
    est contesté devant la Cour européenne des Droits de l'Homme.


    3) LA SOCIETE GENERALE REFUSE DE QUITTER LE PROJET :

    La Turquie s’est engagée en 2007 à respecter 153 conditions afin de
    réduire les impacts mentionnés ci-dessus.

    Un an plus tard, les rapports d’experts indépendants qui se sont
    rendus plusieurs fois sur le terrain pour vérifier l'application de
    ces conditions sont sans appel : la Turquie viole
    massivement ces conditions et ne semble pas disposée à améliorer ses
    pratiques. Le plan de réinstallation des populations est au point
    mort alors que les travaux ont déjà commencé ; aucun site de
    relocalisation n’a été identifié et les premiers dédommagements
    financiers se sont révélés totalement insuffisants. De même, aucun
    recensement du patrimoine culturel de la région n’a débuté, mettant
    en péril un pan entier de la culture kurde. Aucun recensement de la
    biodiversité terrestre et aquatique de la région n'a été mené non
    plus. Enfin, l'étude de l'impact du barrage sur la gestion et la
    répartition des flux d'eau entre la Turquie, la Syrie et l'Irag n'est
    toujours pas à l'ordre du jour.

    Devant cet état des lieux catastrophique, l’Allemagne, l’Autriche et
    la Suisse, qui garantissent les entreprises occidentales devant
    construire le barrage, viennent de lancer le processus juridique de
    retrait du projet. Malgré ce nouvel avertissement extrêmement clair
    et une rencontre avec des représentants de la Société Générale, celle-
    ci est toujours impliquée dans le financement de ce projet inacceptable

    Yann Louvel, Les Amis de la Terre
    Fidan Abulir, Centre culturel kurde de Paris
    Alain Uguen, Association Cyber @cteurs

    COMMENT AGIR ?

    Sur le site
    Cette cyber @ction est signable en ligne
    http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre.php?id=342
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par bye Ven 21 Nov - 11:22

    Les prix Pinocchio du développement durable, organisés par les Amis de la Terre - France ,
    ont pour but d'illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises,
    en totale contradiction avec le concept de développement durable qu'elles utilisent abondamment.
    Pour voter : http://www.prix-pinocchio.org/nomines.php

    Contenu sponsorisé


    Planète : SOS ? - Page 2 Empty Re: Planète : SOS ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 29 Juin - 6:19